publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > UDI : un programme pour quoi faire ?
Partager : 
Imprimer

Gouvernance, transports, petite enfance

UDI : un programme pour quoi faire ?

Ils étaient venus présenter la « version 2.0 » de leurs propositions, une version « qui ressemble de plus en plus à un programme », selon les termes de Christophe Geourjon. Fruit de réunions dans tous les arrondissements, ce projet a vocation à être « présenté aux Lyonnais », ajoute le chef de file de l’UDI à Lyon. Sauf que rien n’est moins sûr.

32 pages de propositions, classées en 19 rubriques, de « rénover le fonctionnement politique » à « un logement adapté à chaque Lyonnais ». Du sport à la culture en passant par la ville durable. Aucun autre mouvement politique lyonnais ne peut actuellement se targuer d’une ébauche aussi précise de son programme politique.

L’UDI propose ainsi de développer la gare TGV de Saint-Exupéry, reliée à Lyon par un métro-train (coût estimé : 1 milliard), au lieu de dépenser le double pour construire une gare souterraine à la Part-Dieu. Quant à la gouvernance démocratique, les centristes souhaitent supprimer la mairie centrale et confier les dossiers de proximité (propreté, sport, équipements municipaux...) aux arrondissements. Sans oublier le rayon gadgets, où le parti boorloïste a imaginé un service SOS nounou, pour dépanner les parents d’un enfant malade.

Si une version 3.0 du programme est prévue, on peut d’ores et déjà se demander à quoi servent tous ces efforts. Car l’UDI ne cesse de répéter que son « allié naturel » est l’UMP et l’idée d’une liste commune tout sauf exclue. Qu’adviendra-y-il alors de la belle ébauche présentée par les élus locaux du parti centriste ? Mystère et boule de gomme.

D’autant que l’UMP locale est encore dans le flou. Qui entre Michel Havard, Emmanuel Hamelin, Nora Berra ou Georges Fenech représentera le parti sarkozyste en 2014 ? Et avec quel programme ? Nul le sait encore.

Les centristes, ont-ils plus d’affinités avec tel ou tel prétendant UMP ? On ne le saura pas. « La politique n’est pas un combat de coqs », se contente de répondre Christophe Geourjon. « Ce n’est pas à celui qui a le plus beau sourire. »

Sont-ils aux moins surs de se retrouver tous sur la même liste en mars 2014. Non plus. « Le centre est constitué de tellement de composants », fait remarquer la radicale Fabienne Levy, qui y côtoie la Modem Fouziya Bouzerda ou encore la barriste Bernadette Bertrix-Veza.

En attendant d’y voir plus clair, une grande réunion publique est néanmoins prévue le 4 avril prochain à 18h30 à la Maison Ravier (7 Rue Ravier, Lyon 7ème). Au menu de cette « convention » : la version 3.0 du programme.

Info : www.unnouveaucappourlyon.fr

Photo : © Michael Augustin

Publié le : jeudi 14 mars 2013, par Tony Truand

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite
Rassemblement, films, conférences

Quinze jours contre la guerre

A l'occasion de la Journée internationale de la paix, le Mouvement de la paix appelle à un rassemblement à (...)
La suite
Pour mieux respecter l'enfant

Rythmes scolaires : la maire du 1er veut sa propre réforme

Alors que les conseils d'école lyonnais sont partagés sur la réforme proposée par Gérard Collomb, la mairesse du 1er (...)
La suite
Élection du président de l'agglomération

Comment François-Noël Buffet veut gagner le Grand Lyon

« Si on dit que le président du Grand Lyon est toujours le maire de Lyon, on n'a pas besoin d'élection », (...)
La suite