Partira-t-il à la fin de la saison ?

Aulas a perdu confiance en Puel

Interrogé par la presse, Jean-Michel Aulas « ne sait pas » si Claude Puel ira au bout de son contrat, qui court jusqu’en 2012. Bien qu’il compte le garder jusqu’à la fin de la saison.

Indéniablement, on assiste à un véritable tournant dans la communication de Jean-Michel Aulas. Le Président de l’OL, qui défendait depuis deux ans bec et ongles les choix de son coach Claude Puel, a semble-t-il laissé tombé son entraîneur. C’est en tout cas ce que l’on peut lire entre les lignes, dans une interview donnée vendredi. « Si Claude Puel ira au bout de son contrat jusqu’en 2012 ? Je ne sais pas. Franchement, je ne sais pas. Il a un contrat de quatre ans. Il y a une gouvernance stricte à l’OL, des décisions prises en conseil d’administration. Cela dépend de la place de l’OL à la fin de la saison et de la qualité de ce qui va se passer. Il faudra évaluer tout ça », a ainsi prévenu JMA. Claude Puel est donc bien sur la sellette.

Le Président de l’OL s’est toutefois félicité d’avoir gardé Claude Puel en octobre dernier, moment où le coach rhodanien était particulièrement et durement contesté par les supporters. « On peut envisager de changer d’entraîneur quand une saison démarre mal. On ne l’a pas fait, bien nous en a pris, on était dans les clous à la trêve. On va aller dans ces dispositions jusqu’à la fin de la saison ». Avant de faire un bref tour d’horizon des derniers matchs des Gones : « Bien sûr, je n’ai pas apprécié les défaites à Valenciennes et à Nice, mais je ne suis pas inquiet. Et le match contre Bordeaux était intéressant, j’ai vu des joueurs à un bon niveau. On ne va donc pas prendre de décision avant la fin de la saison ».

Aulas veut gagner le championnat

« On a sept points de retard sur le premier, trois points sur le deuxième, voilà, attendons sereinement la suite », a poursuivi l’homme fort de l’OL. Malgré le classement et les résultats actuels, il a maintenu ses ambitions pour la fin de saison : « L’équation est simple : on veut gagner le Championnat ». Jean-Michel Aulas sait néanmoins que Claude Puel n’est pas l’unique responsable de la mauvaise passe lyonnaise. Il a donc également mis les joueurs olympiens devant leur responsabilité déclarant : « Je leur fait confiance pour aller chercher un truc auquel je tiens par-dessus tout : le titre de champion de France ».

Une façon comme une autre de motiver ses troupes, à la veille d’un match très important, pour les supporters comme pour le classement : le derby contre Saint-Étienne.

Publié le : vendredi 11 février 2011, par Mikhaël Defoly