publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > 3 nouvelles manifs pour dire « le mécontentement des Français »
Partager : 
Imprimer

Grogne social

3 nouvelles manifs pour dire « le mécontentement des Français »

Les syndicats se sont retrouvés vendredi matin pour décider des suites à donner au mouvement contre la réforme des retraites. Deux nouvelles dates de mobilisation ont été décidées, qui s’ajoutent à la journée d’action européenne contre les politiques d’austérité.

Dès mercredi 29 septembre, les manifestants vont à nouveau battre le pavé lyonnais. La journée d’action européenne, organisée à l’appel de la Confédération européenne des syndicats (CES), très peu déclinée en France, aura néanmoins lieu à Lyon et dans quelques d’autres villes de province. Le cortège partira à 11h de Jean-Macé pour rejoindre Bellecour. Pour les syndicats, il s’agit de dire non aux mesures d’austérité adoptées par de nombreux pays européens pour faire face à la crise. « Ces mesures vont affecter la solidarité sociale, renforcer la pauvreté et les inégalités, compromettre la croissance et donc l’emploi », estiment-ils.

Puis, deux nouvelles manifestations sont prévues contre la réforme des retraites le samedi 2 octobre et le mardi 12 octobre. Une première le week-end pour permettre de « montrer l’ampleur du mécontentement des Français », explique la CGT, sans que cela leur coûte en retenu de salaire. Le cortège partira à 14h de la place Jean Jaurès (Lyon 7ème). Puis, une deuxième avec préavis de grève le 12 octobre pour mettre la pression sur les sénateurs qui plancheront sur le projet de loi à partir du 5. Elle empruntera le parcours habituel de la Manufacture de tabac à Bellecour.

L’intersyndicale, réunie vendredi au siège de la CGT à Montreuil, dénonce la surdité du gouvernement et réclame une « réelle négociation » pour trouver d’autres financements pour les régimes de retraite. Sans quoi, la journée d’action du 12 pourrait bien être le point de départ d’une grève reconductible, prévient la CGT. Le 24 septembre, entre 18 000 et 36 000 Lyonnais avaient manifesté. Ils étaient entre 1 et 3 millions en France.

Photo : © lyon-info.fr

Publié le : mardi 28 septembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite