publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > 9000 personnes à la Doua pour acclamer Mélenchon
Partager : 
Imprimer

Salle comble à Villeurbanne

9000 personnes à la Doua pour acclamer Mélenchon

Il fallait être à l’heure mardi soir au Double-mixte (Villeurbanne). 9000 personnes ont assisté au meeting électoral de Jean-Luc Mélenchon. Les organisateurs, vite débordés, n’en avaient prévu que 6000 et ne laissaient rentrer qu’au compte-gouttes, le temps de déplacer les stands militants et d’installer des chaises supplémentaires. Les retardataires ont dû pour certains attendre 45 minutes à l’extérieur dans le froid.

Le meeting avait des allures de concert rock. 4000 militants se pressaient debout derrière des grilles, encadrés par un service d’ordre aux aguets, pour acclamer leur champion en direct au niveau supérieur. A l’étage en dessous, 2000 chaises étaient installées, pour permettre de suivre le discours sur grand écran. C’est là que des chaises ont dû être rajoutées en catastrophe pour finalement compter autant de personnes debout qu’assises.

« Ce soir, nous tenons trois meetings en une soirée », a plaisanté le candidat, en incluant ceux qui, à ce moment là, étaient encore à l’extérieur. Quatre même, car la manifestation était également retransmise sur Internet, où 3000 personnes étaient connectées vers 20h30, selon les organisateurs.

Le Front de gauche maltraité par les médias

Mardi soir, Jean-Luc Mélenchon n’a pas failli à ses talents de tribun, se faisant le défenseur des « précaires ». Sans oublier de décocher une flèche contre les médias. « Depuis janvier, 70% du temps d’antenne a été réservé au PS et à l’UMP », dénonce le candidat, énumérant les mauvais élèves : « M6 : moins de 1% pour le Front de gauche mais 60% pour Madame Le Pen », 2,76% sur France 5, 3,7% sur TF1, 2,7% sur France Inter, 2,9% sur France Info. « Ne comptez que sur vous-mêmes », a-t-il lancé à l’audience. « Le premier média du peuple est le peuple lui-même. »

Accompagné de Danièle Obono, jeune représentante de Convergences et Alternative, mouvement issu d’une scission du NPA, et du secrétaire national du PCF Pierre Laurent, le candidat du Front de gauche s’en est surtout pris à sa cible préférée, Marine Le Pen, qu’il entend « chasser des usines et des milieux populaires ». « Ça fait 40 ans qu’ils ne servent à rien », a-t-il lancé au sujet de la candidate frontiste et de son père, estimant qu’« ils n’arrivent pas à exister sans détester quelqu’un. La génération d’avant ils étaient anitsémites, la génération suivante, ils sont anti-arabe et anti-musulman, et peut-être la génération d’après, quand on aura fini avec la père et la fille, ce sera la petite fille, qui va s’en prendre aux bouddhistes, aux taoïstes, car il y a des Chinois partout. » « Nous sommes un peuple mélangé et nous sommes fiers de l’être », leur a-t-il opposé.

Puis, il a longtemps professé sur la « hiérarchie des normes » entre la loi, les conventions collectives et le contrat de travail, dénonçant les accords compétitivé-emploi voulus par l’UMP. Accords qui permettraient, selon lui, de conclure pour la première fois des accords d’entreprise ou des contrats de travail moins favorables que la loi. « On n’en a pas entendu parler », a-t-il relevé, soulignant que c’était la porte ouverte à davantage de « précarité ».

Avant de dérouler ses propositions : titularisation des 850 000 précaires de la fonction publique, limitation des contrats précaires à 5% dans les grandes entreprises et 10% dans les petites, réquisition des « 2 millions de logements vides », Smic à 1700 euros. « Nous retirons cette proposition si on nous prouve qu’on peut vivre avec 1000 euros. Voire moins pour les temps partiels », a-t-il justifié cette dernière mesure.

Sans oublier de décocher une flèche contre François Hollande, dont il a raillé le geste, inventé par la cellule communication du PS, consistant en un mouvement parallèle de mains. « En langage des signes, cela veut dire : radio du thorax », a-t-il ironisé. « Allons faire une radio du thorax. Les amis, vous verrez : le cœur est à gauche. » Mélanchon, lui, préfère le poing fermé, « un vrai signe de ralliement ».

Le candidat a appelé ses soutiens à venir le rejoindre à la Bastille le 18 mars, jour du début officiel de la campagne présidentielle, mais également « anniversaire du commencement de la commune de Paris ».

« Notre cri n’est pas celui d’une personne, mais celui d’une cause : résistance », a conclu Jean-Luc Mélenchon. « Résistance, résistance, résistance », lui répondait en cœur le public.

Toutes les photos du meeting sont sur www.flickr.com/lyoninfo/

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mercredi 8 février 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


3 commentaires pour cet article


  • 9000 personnes à la Doua pour écouter Mélenchon 8 février 2012 à12:24, par O.N.

    Excellent meeting, vraiment ! Autre chose que la bouillie insane proposée par les autres candidats. Enfin des idées ! Que ceux qui n’apprécient pas Mélenchon, le FdG ou les idées qu’ils avancent, aient la curiosité de revoir sur Internet l’un des meetings organisés par ce parti, cela vaut vraiment la peine. Il y a bien longtemps que les discours politiques me laissaient indifférent. Cela vient de changer. Rien que pour ça : chapeau !

  • 9000 personnes à la Doua pour écouter Mélenchon 8 février 2012 à13:36, par pierre may

    je suis scotché par la fougue , le charisme et l’énergie de Mr Mélenchon , vraiment .Je suis profession libérale , donc automatiquement classé à droite , alors que je vote écolo depuis 30 ans ...Mais cette année je vote Mélenchon , et des deux mains en plus .C’est le seul à avoir des idées neuves , à OSER changer de paradigme , à vraiment vouloir changer le système .
    Quel talent , quel passion ! Des accents Gaulliens tout le long de ce magnifique discours de Villeurbanne .Et de l’émotion , de la vérité , de l’honnêteté intellectuelle , de la compassion pour les plus défavorisé , de la générosité et enfin du panache !! Un vrai bonheur cette candidature .
    Et encore d’accord avec le commentaire précédent , Mr Mélenchon n’est pas juste un bateleur d’estrade qui remet en place les journalistes ,caricature ridicule que les médias colportent .C’est un grand monsieur , c’est le SEUL CANDIDAT CREDIBLE actuellement !!
    Ayez la curiosité de l’écouter et de le rencontrer ! Chapeau et merci Mr Mélenchon .

  • 9000 personnes à la Doua pour acclamer Mélenchon 21 février 2012 à23:05, par Franck

    dans un sondage d’aujourd’hui il monte à 9% ! et c’est pas fini

    presse montpellieragence de presse et actualité sur montpellier et le languedoc

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite