publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > A45 : les Chambres de commerce montent au créneau
Partager : 
Imprimer

« L’A47 est saturée tous les matins et soirs »

A45 : les Chambres de commerce montent au créneau

Il y a 3 semaines, Nicolas Sarkozy, de passage a Saint-Étienne avait promis que l’A45 sera lancée avant la fin de l’année. Cette déclaration a requinqué les défenseurs du projet en Rhône-Alpes. 21 organisations patronales et consulaires se sont réunies ce jeudi à la CCI de Lyon pour se livrer à un intense lobbying auprès de la presse.

« Voirie désuète », « route départementale », « véritable scandale ». Les représentants des chambres de commerce et fédérations patronales n’ont pas mâche leurs mots pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme un frein à l’activité économique de la région. « Les entreprises perdent 500 millions d’euros par an du fait des infrastructures insuffisantes. Tous les 2 ans nous perdons l’équivalent du prix de l’A45 », a calculé André Mounier, le président de la CCI de Saint-Étienne.

L’actuel A47, dont le premier tronçon a été ouvert en 1962, supporte tous les jours entre 70 000 et 90 000 véhicules, ont affirmé les représentants consulaires. Bien trop pour cette voie au parcours relativement sinueux. « Elle est saturée tous les matins et soirs », s’est indigné Jean-Paul Mauduy, le président de la CCI régionale. « Un habitant de la Haute-Loire met 2 à 3 heures pour rejoindre l’aéroport Saint-Exupéry », a ajouté Justine Duplain, son homologue de la CCI de Haute-Loire. Tous ensemble, ils attendent que le président de la République fasse suivre les paroles par des actes et lance l’appel d’offres pour désigner un concessionnaire.

Pour les détracteurs « ce projet autouroutier n’est pas un projet du XXIe siècle. Il est contraire à la marche du progrès. Il est obsolète », comme l’explique François Catalano, de l’association de Défense des coteaux du Jarez, cité par le Progrès (7/9). Ils préconisent d’investir le coût du projet, 1,1 milliards d’euros dans l’amélioration du réseau ferroviaire.

Photo : DR

Publié le : jeudi 29 septembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus de 300 km de pistes

Les « Voies lyonnaises » : un vaste réseau de pistes cyclables sécurisées

Le Grand Lyon a présenté un ambitieux plan pour développer le réseau cyclable de la métropole. A terme il y aura 13 « (...)
La suite
320 kilomètres de pistes cyclables

Réseau express vélo : les travaux commencent en 2022

A la fin de la mandature, le nouveau réseau express vélo grandlyonnais doit s'étendre sur 250 kilomètres ; Il (...)
La suite
Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite