publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > A45 : les Chambres de commerce montent au créneau
Partager : 
Imprimer

« L’A47 est saturée tous les matins et soirs »

A45 : les Chambres de commerce montent au créneau

Il y a 3 semaines, Nicolas Sarkozy, de passage a Saint-Étienne avait promis que l’A45 sera lancée avant la fin de l’année. Cette déclaration a requinqué les défenseurs du projet en Rhône-Alpes. 21 organisations patronales et consulaires se sont réunies ce jeudi à la CCI de Lyon pour se livrer à un intense lobbying auprès de la presse.

« Voirie désuète », « route départementale », « véritable scandale ». Les représentants des chambres de commerce et fédérations patronales n’ont pas mâche leurs mots pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme un frein à l’activité économique de la région. « Les entreprises perdent 500 millions d’euros par an du fait des infrastructures insuffisantes. Tous les 2 ans nous perdons l’équivalent du prix de l’A45 », a calculé André Mounier, le président de la CCI de Saint-Étienne.

L’actuel A47, dont le premier tronçon a été ouvert en 1962, supporte tous les jours entre 70 000 et 90 000 véhicules, ont affirmé les représentants consulaires. Bien trop pour cette voie au parcours relativement sinueux. « Elle est saturée tous les matins et soirs », s’est indigné Jean-Paul Mauduy, le président de la CCI régionale. « Un habitant de la Haute-Loire met 2 à 3 heures pour rejoindre l’aéroport Saint-Exupéry », a ajouté Justine Duplain, son homologue de la CCI de Haute-Loire. Tous ensemble, ils attendent que le président de la République fasse suivre les paroles par des actes et lance l’appel d’offres pour désigner un concessionnaire.

Pour les détracteurs « ce projet autouroutier n’est pas un projet du XXIe siècle. Il est contraire à la marche du progrès. Il est obsolète », comme l’explique François Catalano, de l’association de Défense des coteaux du Jarez, cité par le Progrès (7/9). Ils préconisent d’investir le coût du projet, 1,1 milliards d’euros dans l’amélioration du réseau ferroviaire.

Photo : DR

Publié le : jeudi 29 septembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite