publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Anonymous : des centaines de manifestants à Lyon
Partager : 
Imprimer

Ils dénoncent un traité liberticide

Anonymous : des centaines de manifestants à Lyon

Plusieurs centaines de personnes, deux fois plus qu’il y a 15 jours, ont défilé samedi après-midi entre les Terreaux et Bellecour contre Acta, un traité international relatif à la défense de la propriété intellectuelle. Les manifestants craignent des atteintes à la liberté sur Internet, si l’accord est ratifié, et s’inquiètent des conséquences sur le développement des médicaments génériques. 22 manifestations ont eu lieu simultanément en France et des centaines en Europe.

« Je pense donc je gène », « 1789 ou 1984 ? Faites votre choix » ou encore « Non à la censure », pouvait-on lire sur les nombreuses pancartes. Les manifestants, jeunes pour la plupart, ont été mobilisés via internet, surtout les réseaux sociaux, et par le bouche à oreille. Souvent vêtus de noir, beaucoup portaient le masque à la barbichette de Guy Fawkes, un activiste britannique du 17ème siècle, devenu l’emblème des cyberactivistes.

Acta, pour Anti-Counterfeiting Trade Agreement, est un traité international destiné à lutter contre la contrefaçon. L’accord, signé par 22 pays de l’UE, les États-Unis et le Japon fin janvier, est dépeint par ses opposants comme une atteinte grave à la liberté d’expression et aux droits des utilisateurs sur Internet.

Entre autres mesures décriées, Acta prévoit d’imposer aux fournisseurs d’accès de fournir, non pas aux autorités ou à la justice mais directement aux ayant-droits, toute information permettant d’identifier l’auteur d’un acte de contrefaçon sur Internet. De ce fait, les opposants au projet redoutent une restriction des libertés individuelles, ainsi que des atteintes à la vie privée réalisées au nom de la défense de la propriété intellectuelle.

Quant aux médicaments, « un simple suspicion de contrefaçon suffirait à une firme pharmaceutique pour demander aux douanes de saisir voire de détruire des médicaments génériques », explique l’eurodéputée Sandrine Bélier. « Le risque, mettre en danger la vie de millions de personnes en réduisant l’accès aux médicaments. »

Fanny Dubot, secrétaire fédérale des Jeunes écologistes, le seul groupe politique identifiable dans le cortège, s’inquiète surtout de la « confidentialité » dans laquelle l’accord a été signé. « Il n’y a pas eu de débat. » Dans un tract, les Verts dénoncent « une logique répressive, dictée par les industries de la recherche et du divertissement ». Concluant : « Acta est un cheval de Troie qui organise le contrôle de l’Internet dans l’intérêt d’une poignée de multinationales. »

Les écologistes viennent d’être rejoints par François Hollande. « Nous interpellons le gouvernement pour l’alerter sur les enjeux démocratiques qui sont en cause, et appelons au refus de sa ratification par le Parlement européen », a écrit le candidat socialiste dans un communiqué publié vendredi soir.

En Allemagne, où entre 3000 (Francfort) et 16 000 (Munich) personnes ont battu le pavé par des températures parfois sibériennes, la ministre de la justice, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger a déclaré : « Nous ne voulons pas qu’il soit possible de bloquer l’accès à Internet à cause de violations du droit d’auteur. Les fournisseurs d’accès à Internet ne sont pas des auxiliaires de police ».

Le gouvernement fédéral rejoint ainsi la position de la Pologne, la République tchèque et la Lettonie qui ont également pris leurs distances avec le texte.

Les photos de la manifestation sont sur : www.flickr.com/lyoninfo

Photo : © Michael Augustin

Publié le : samedi 11 février 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


4 commentaires pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite