publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Boulet encadre les souvenirs d’enfance
Partager : 
Imprimer

Le dessinateur s’expose au Bocal

Boulet encadre les souvenirs d’enfance

Hypermnésie, une performance-exposition d’un genre un peu particulier se tient cette semaine au Bocal, un atelier/galerie du quartier de Jean Macé (Lyon 7eme). Le dessinateur Gilles Roussel, alias Boulet, illustre jusqu’à vendredi les souvenirs d’enfance des visiteurs qui seront ensuite exposés jusqu’au 17 avril.

« Y-a-t-il une Marianne présente dans la salle ? » Boulet jette un regard à la ronde, à la recherche de l’auteure du mot qui a été tiré au sort. Deux fois par jour, le même rituel. Une main innocente pioche des bouts de papier dans une boîte en carton. Deux le matin, trois l’après-midi. Chaque billet contient une histoire, souvent un souvenir d’enfance. En cas d’absence de l’auteur, le message est mis de côté et un nouveau papier tiré. Puis, sous les coups de pinceau de l’artiste, la scène revit et prend la forme d’une aquarelle.

La présence de l’auteur est importante, car Boulet souhaite avant tout échanger avec le public. « Maintenant que je le vois dessiné, je me rappelle que c’est grâce à ce portail en fer forgé que je grimpais sur le pilier pour observer le ciel », commente Marianne. C’est tout un pan de son enfance que la jeune femme tirée au sort revoit face au dessinateur. Une époque où elle rêvait que ses vrais parents étaient des extraterrestres et qu’ils viendraient une nuit la chercher à bord de leur vaisseau spatial.

« J’aimerais refaire cette performance plusieurs fois », explique Boulet, « comme ça d’ici quelques années je pourrais faire une immense expo avec 200 ou 300 dessins de souvenirs ». Avant d’ajouter en rigolant : « Mais si ça se trouve, après celle-ci, personne ne voudra plus m’accueillir car c’est assez compliqué à gérer. »

Info : Boulet illustre en direct jusqu’au 12 mars de 10h à 12h et de 14h à 17h. L’exposition se poursuivra jusqu’au 17 avril au Bocal, 44 rue Chevreul, Lyon 7ème. En parallèle, d’autres de ses planches sont exposées jusqu’au 12 mars à la bibliothèque Jean Macé, 2 rue Domer, Lyon 7ème.

Toutes les photos sont sur www.facebook.com/lyoninfo

Photo : © Eve Renaudin

Publié le : jeudi 10 mars 2011, par Eve Renaudin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite