publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Collomb-Tête : le chantage
Partager : 
Imprimer

Pas de bras, pas de chocolat

Collomb-Tête : le chantage

L’ambiance risque d’être électrique, lundi au Conseil municipal de Lyon. L’assemblée décidera en effet du « maintien ou non de M Étienne Tête dans ses fonctions d’adjoint au maire ». Depuis que Gérard Collomb lui a retiré sa délégation au cadre de vie en décembre 2009, et la mort de Guylaine Gouzou-Testud (développement durable), les écologistes n’occupent plus que 3 portefeuilles : urbanisme (Gilles Buna), écologie (Mireille Roy) et personnes âgées (Pierre Hémon). S’ils en auront de nouveaux, dépendra de leur vote lundi, a prévenu le Maire.

« On ne peut pas critiquer sans arrêt », a fulminé Gérard Collomb vendredi devant la presse, assurant toutefois ne pas vouloir « faire de martyr ». Le torchon brûle donc à 3 ans des prochaines municipales où le sénateur-maire semble d’ores et déjà anticiper une candidature indépendante des écologistes : « Il y en a qui, s’ils le veulent, iront se présenter tout seuls devant les Lyonnais mais sans notre bilan », a maugréé le Maire. Après de bons scores aux européennes et régionales, Europe Écologie les Verts vient de ravir au PS deux sièges aux cantonales. Pas de quoi apaiser les tensions.

En attendant, le vote de lundi risque d’être déterminant pour les futures relations entre le PS et ses alliés verts. Bien qu’étant à bulletin secret, Gérard Collomb compte en tirer toutes les conclusions. « Je sais compter », a-t-il commenté sobrement.

Tant qu’Étienne Tête reste adjoint sans délégation, la loi interdit au maire d’en nommer de nouveaux. Or, outre les délégations du remuant écologiste et de Guylaine Gouzou-Testud, deux autres postes sont actuellement vacants, suite à l’invalidation de Heidi Giovacchini (nouveaux modes de vie urbains), en début de mandature, et le récent départ de Sylvie Pierron (cohésion sociale). Si les écologistes s’en verront attribuer de nouveaux, cela « dépendra de leur vote », a prévenu le maire. « Est-ce que vous êtes dans la majorité ou pas ? », a-t-il lancé à l’attention de ses alliés. « En fonction de ça, vous aurez des délégations ou pas. »

Du côté de l’opposition, on jubile. « Cela est révélateur des relations exécrables qu’il y a au sein de sa majorité et pas un gage d’efficacité pour la gestion de la commune », commente Michel Havard, dont le groupe prévoit de ne pas participer au vote. Les Verts comptent s’exprimer lundi matin devant la presse.

Photos : © Michael Augustin (archives)

Publié le : samedi 14 mai 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


  • Collomb-Tête : le chantage 14 mai 2011 à20:05, par cetoula@laposte.net

    un vrai dictateur avec les vraies pratiques des dictateurs

    n’était il pas allé en décembre (au temps de la révolution tunisienne) s’inspirer auprès d’un certain BEN ALI
    (pourtant discrètement, sûr qu’il n’avait pas convoqué la presse sur le tarmak comme il le fait habituellement)

    Réservons à ce même baronnet le même sort aux prochaines élections municipales ...
    il l’aura bien mérité
    depuis le temps qu’il nous fait son spectacle de clown réformateur

    c’est une honte pour les lyonnais
    Vite du sang neuf !

  • Collomb-Tête : le chantage 14 mai 2011 à21:33, par cetoula@laposte.net

    je dirais plus :
    VITE des gens FRANCS DU COLLIER et honnêtes à la tête de notre ville
    VITE VITE !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite