publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Collomb menace d’entrer en dissidence
Partager : 
Imprimer

Meirieu ou Braillard candidat à Lyon ?

Collomb menace d’entrer en dissidence

« Je peux être exclu du PS. Il faut savoir prendre des risques dans la vie », a confié Gérard Collomb mercredi au cours d’une conférence de presse. Le casus belli ? La probable candidature du vice-président régional vert Philippe Meirieu aux législatives. Selon l’accord conclu entre le PS et les Verts, la 1ère circonscription reviendra en effet à un écologiste. Cette circonscription recouvre la partie sud du neuvième arrondissement, la totalité du cinquième, la Confluence, une grosse partie du septième et un petit bout du huitième.

En 2007, Michel Havard (UMP) avait devancé le radical de gauche Thierry Braillard avec trois points et un gros millier de voix d’écart. Or, l’adjoint aux sports à la Mairie de Lyon aimerait bien retenter sa chance en 2012. Sans surprise, il a reçu l’appui de Gérard Collomb. « Je vais soutenir un de mes adjoints qui est dernier moi pour les grand projets de la ville », a déclaré le maire de Lyon. Parmi ces grands projets, on compte notamment le Grand stade de Décines.

Le sénateur-maire s’est alors attelé à dire tout le mal qu’il pense de l’impétrant écologiste : « Philippe Meirieu vote (à la Région, ndlr) contre tous les grands projets de la ville en matière de politique économique, contre nos pôles de compétitivité et les subventions aux grandes institutions culturelles. »

Philippe Meirieu, lui, feint d’ignorer tout problème. « Il faut que chacun trouve sa place. Cela prendra un peu de temps », a-t-il confié à Lyon Mag. « Cette histoire, c’est celle de la métaphore des hérissons : si l’on veut se réchauffer, parfois, on se pique. il faut trouver la bonne distance. J’œuvrerai pour qu’on la trouve. »

Sauf que Gérard Collomb ne semble pas prêt à désarmer. Dénonçant des « petits accords politiciens » qu’il soupçonne entre Martine Aubry et Philippe Meirieu, il appelle François Hollande à rectifier « les accords passés par la première secrétaire du Parti socialiste. » Faute de quoi, il menace de priver le candidat de son soutien à la présidentielle.

Photo : Lyon Info (archives)

Publié le : mercredi 16 novembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite