publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Coup d’éclat
Partager : 
Imprimer

diapo
Cinéma

Coup d’éclat

Fabienne Bourrier, capitaine de police à Sète, passe la majeure partie de son temps à traquer les sans-papiers et les immigrés clandestins de tous horizons. Cette routine policière est perturbée par la mort d’Olga, une jeune prostituée. A première vue, il s’agit d’un suicide. Mais la jeune femme était pourchassée et avait un fils, Ilan. Animée par un sentiment de compassion qui la surprend elle-même, Fabienne part à la recherche de l’enfant disparu.

« J’ai voulu faire un film noir, un polar », affirme le réalisateur José Alcala. Un pari plutôt réussi. Mais il le doit avant tout à la brillante interprétation de Catherine Frot, qui prouve dans ce film, qu’elle est aussi bonne comédienne dans un drame que dans une comédie. Le rôle de Fabienne l’a tout de suite attiré. « Cette femme est dure, fermée, désagréable », décrit l’actrice. Elle vit seule, est quasiment alcoolique, mais « elle emprunte tout au long du film un chemin vers la lumière », résume Catherine Frot. José Alcala rajoute : « c’est un personnage qui retrouve son humanité. »

Polar social, Coup d’éclat est un « film engagé mais pas militant », selon son réalisateur. Le rapport à l’actualité sociale et politique y est constamment présent : immigration, sans-papier, reconduite à la frontière… Du cinéma réaliste. « Sur le tournage j’ai beaucoup pensé au bouquin de Stéphane Hessel, “Indignez-vous” », confie José Alcala. Mais le film pêche finalement par un manque de réflexion sur le sujet, donnant plus de place à l’interprétation.

Coup d’éclat pâtit d’une mise en scène plutôt lente et de quelques longueurs qui installent un faux rythme assez perturbant. Mais le film parvient à garder une atmosphère de polar, sombre et prenante. Cela grâce, notamment, aux décors très bien recherchés : un petit commissariat de quartier, une usine désaffectée, une maison en chantier… Des décors qui correspondent à l’univers de ce film noir.

- Long-métrage français
- Réalisé par José Alcala
- Genre : Policier
- Avec Catherine Frot, Karim Seghair, Marie Raynal, Tcheky Karyo…
- Durée : 1h32
- Sortie : 27 avril

Photo : DR

Publié le : mercredi 27 avril 2011, par Simon Deculty

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite