publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > De nouvelles liaisons vers Marseille... en 2015
Partager : 
Imprimer

Gare Saint-Exupéry TGV

De nouvelles liaisons vers Marseille... en 2015

487 000 voyageurs passent tous les ans par la gare TGV Lyon Saint-Exupéry. « C’est moyen », commente Michel Leboeuf, directeur grands projets et prospectives à la SNCF, lors d’une table ronde organisée par l’aéroport. Un chiffre à comparer aux 13 millions de voyageurs TGV à la Part-Dieu, et 1,5 millions qui prennent le train à grande vitesse à Perrache. 487 000 clients, cela place Saint-Ex à la 61ème place sur 262 gares en France (Part-Dieu et Perrache sont respectivement 4ème et 31ème).

Même parmi les gares nouvelles, Satolas fait pâle figure. Sa fréquentation est loin des 4 millions de personnes enregistrées à Lille. Même Le Creuzot fait mieux avec 780 000 voyageurs. La gare, inaugurée en 1994 et équipée de six voies, ressemble à un grand désert ferroviaire. 21 malheureux TGV s’y attardent tous les jours (500 TGVs et TERs à la Part-Dieu). « Au début du projet en 1988, on nous en avait promis 50 », rappelle malicieusement Bernard Soulage, vice-président du Conseil régional Rhône-Alpes, Délégué aux Transports.

Chose curieuse pour une gare associée à un aéroport, seuls 8% des passagers viennent pour prendre l’avion. La majorité reste sur place et se rend dans les zones d’activités avoisinantes. C’est que la plupart des trains sont en provenance ou à destination de Paris, ville suffisamment bien pourvue en équipements aéroportuaires. D’où la demande incessante de l’aéroport lyonnais de créer des destinations vers le sud, Marseille et Montpellier notamment. « En avion, nous avons une desserte européenne exceptionnelle », s’exclame Philippe Bernand, directeur général d’Aéroports de Lyon. « Or, elle n’est pas accessible à d’autres régions françaises », faute de liaisons TGV. Le bras de fer engagé avec la SNCF est néanmoins resté vain pour l’instant. « Un TGV peut transporter 1000 voyageurs », explique Benoît Descourvières de Réseau Ferré de France, qui exploite les lignes ferroviaires. « Or, il y a peut-être une dizaine qui veulent prendre l’avion ». Pas rentable donc pour la SNCF qui préfère « aller le plus vite possible de Paris à Marseille », pour concurrencer l’avion, souligne Michel Leboeuf.

Tout n’est cependant pas perdu pour Saint-Exupéry TGV. « Nous y croyons », affirme le directeur grands projets de la SNCF. Et de pointer la « forte croissance » du trafic de cette troisième gare lyonnaise : 200 000 voyageurs en 2000, plus de 500 000 espérés à l’horizon de 2010. Avant de promettre quatre nouvelles liaisons vers le sud dès l’ouverture de la gare d’Allan. Située au sud-est de Montélimar, cette nouvelle station n’est cependant qu’au stade de projet, et n’ouvrira pas avant 2015.

D’ici-là, le salut pourrait venir de la saturation de la gare de la Part-Dieu. Déjà pleine à craquer, celle-ci devra accueillir, dès la fin 2011, en plus le TGV Rhin-Rhône, en provenance d’Allemagne, via Strasbourg. Comme, dès août prochain, Leslys, pardon RhônExpress sera opérationnel, reliant l’aéroport en moins de 30 minutes à la Part-Dieu, une partie du trafic pourra alors être basculé vers Saint-Exupéry. Ce qui amène le conseil général à réfléchir d’ores et déjà à une tarification combinée train-tram. Une « bonne idée » juge Michel Leboeuf.

Déjà en décembre prochain, la gare devrait accueillir un nouveau locataire. L’opérateur transalpin Trenitalia est le premier à demander des créneaux dans le cadre de la déréglementation européenne, pour exploiter une liaison Milan-Turin-Lyon-Paris. Comme il n’y a plus de place à la Part-Dieu, il passera par Saint-Ex.

Photos : lyon-info.fr

Publié le : vendredi 18 septembre 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

320 kilomètres de pistes cyclables

Réseau express vélo : les travaux commencent en 2022

A la fin de la mandature, le nouveau réseau express vélo grandlyonnais doit s'étendre sur 250 kilomètres ; Il (...)
La suite
Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite