publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Des Roms expulsés d’un squat dans le 3ème
Partager : 
Imprimer

Une ancienne usine a été vidée

Des Roms expulsés d’un squat dans le 3ème

La police a démantelé samedi un squat occupé par des Roms. Environ 80 personnes, selon le Collectif Roms s’étaient installées dans une ancienne usine de menuiserie, au 4 rue Fiol dans le 3ème arrondissement. Beaucoup venaient du bidonville de la rue Paul-Bert. La plupart y sont retournés. Leur expulsion de ce terrain le long des voies de chemin de fer, est pourtant imminente, a confirmé le préfet de Région.

Le campement de la rue Paul Bert s’était peu à peu vidé. Jeudi dernier, ils n’étaient plus qu’une trentaine d’habitants, contre 150 au plus fort de l’occupation. « Ce ne sont pas les mêmes, ils viennent d’arriver », notaient des militants de Médecins du monde, rencontrés sur place. Une dizaine de policiers procédaient ce jour-là à des contrôles d’identité et distribuaient des Obligations de quitter le territoire français (OQTF).

Le Conseil général, propriétaire de ce terrain à proximité du quartier d’affaires de la Part-Dieu, avait obtenu gain de cause auprès de la Cour d’appel de Lyon. Le délai fixé par la justice aux occupants pour quitter leur bidonville a expiré le 26 octobre à minuit. Une centaine de manifestants s’étaient réunies ce jour-là pour dénoncer l’absence de solutions proposées aux familles, tandis que la plupart des Roms installés sur ce campement avaient devancé l’expulsion et sont partis s’installer ailleurs.

Nombre d’entre eux se sont alors retrouvés dans cette usine désaffectée du quartier de Monplaisir. A l’intérieur, ils s’étaient construits des cabanes, tandis que d’autres occupaient les anciens bureaux. Or, suite à la visite d’un expert, la mairie a pris un arrêté de péril arguant de la vétusté des lieux et de la fumée émanant des chauffages de fortune installés par les squatteurs. Samedi, la police a donc fait évacuer l’usine. Selon le Collectif Rom, qui a suivi l’opération, une seule famille a été relogée, installée au foyer tout neuf de Notre Dame des Sans abris à Villefranche. Les autres sont retournés au bidonville de la rue Paul Bert.

Interrogé en marge d’une conférence de presse, le préfet Jacques Gérault a annoncé que l’expulsion de ce campement installés le long des voies de chemin de fer interviendrait début novembre. En précisant que la trêve hivernale, en vigueur du 1er novembre et le 15 mars, ne concerne pas les Roms. « Elle ne s’applique qu’aux locataires qui ne peuvent pas payer leur loyer », a-t-il souligné. « Les squatteurs peuvent être expulsés à tout moment ».

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 1er novembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • Des Roms expulsés d’un squat dans le 3ème 1er novembre 2010 à19:47, par antimouton

    Depuis quand "être nomade" est synonyme de "squatter" ??

    Il est mignon ce préfet sédentaire, avec son numéro de sécu, son numéro de carte d’identité, son numéro de rue, son code postal, son numéro d’immatriculation sur sa carte de police, son numéro de carte d’électeur. Mais au lieu de chérir les numéros, il devrait reprendre des cours de français, de sociologie, de droits humains et d’histoire.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite