publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > François Hollande : « la France est affaiblie »
Partager : 
Imprimer

10 000 personnes au Palais des sports

François Hollande : « la France est affaiblie »

Carton plein pour François Hollande au Palais des sports de Lyon. Quelque 10 000 personnes ont suivi le meeting, dont 2000 à l’extérieur devant un écran géant. Debout ou assis sur le parvis et la rue Jean Jaurès, barrée pour l’occasion, ils ont profité des températures printanières pour écouter leur champion. Le candidat, qui caracole toujours en tête dans les sondages est venu à Lyon parler « cohésion » et « patriotisme ».

Haie d’honneur des jeunes socialistes en t-shirts blancs floqués « Le changement, c’est maintenant », drapeaux blancs, roses, rouges et bleu-blanc-rouge, pancartes « Les jeunes avec Hollande », le candidat socialiste était décidément chez lui jeudi soir à Lyon.

La députée de Moselle Aurélie Filippetti, l’acteur Michel Piccoli et Gérard Collomb se sont employés à chauffer la salle. Le maire de Lyon a mis en garde contre « Sarkozy Nicolas », qui tenterait de se présenter comme candidat neuf et n’aurait plus rien en commun avec Nicolas Sarkozy. « Après la rupture avec Jacques Chirac, dont il était ministre d’état, c’est avec lui même qu’il voudrait rompre », a raillé le sénateur-maire.

Pour préparer l’audience, deux films de quelques minutes, ont retracé les réalisations des socialistes : abolition de la peine de mort, 35 heures, CMU... et le parcours de François Hollande. Les images de Ségolène Royal, absentes de la première version du documentaire, ont été timidement applaudies.

Il était presque 19h quand François Hollande, qui s’était entretenu dans l’après-midi pendant 2 heures avec Gérard Collomb, est monté sur scène, longuement applaudi.

Dans son discours d’1 heure 10, il a déploré une France « affaiblie parce qu’elle travaille moins, produit moins, exporte moins, parce que ceux qui avait la charge de la conduire l’ont divisée », fustigeant « cette méthode (qui) consiste à monter les Français les uns contre les autres, à s’en prendre aux plus faibles pour mieux protéger les plus puissants ».

Réaffirmant son projet d’un impôt marginal de 75% pour les revenus dépassant un million d’euros par an, il a appelé « les dirigeants politiques et économiques » au « patriotisme », leur demandant « de montrer l’exemple quand il y a un effort à faire ».

Patriotisme, un mot qu’il a répété à l’envi. « Le patriotisme c’est d’aimer les autres et le nationalisme c’est de se méfier des autres », a-t-il déclaré, citant Jean Jaurès, avant de louer celui de « ceux qui dans la culture ou le sport, représentent notre pays, des ouvriers de la sidérurgie qui se battent, des professions de santé qui permettent à chacun d’être soigné, des chercheurs qui nous permettent de vivre mieux, des fonctionnaires qui se dévouent pour le service public, des entrepreneurs qui créent de la richesse, des jeunes qui veulent s’engager pour l’humanité. »

« Mon projet est celui de la France des citoyens, pas celle des privilégiés », a-t-i résumé, promettant que « le temps de la division, des faveurs, des privilèges est derrière nous. »

Les photos du meeting sont sur www.flickr.com/lyoninfo

La vidéo intégrale du discours :


Grand meeting de François Hollande à Lyon - 1er... par francoishollande

Photo : © Michael Augustin

Publié le : vendredi 2 mars 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite