publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Édouard Herriot : l’architecte choisi pour la rénovation
Partager : 
Imprimer

Il manque 20 millions d’euros

Édouard Herriot : l’architecte choisi pour la rénovation

Le projet de rénovation de l’hôpital Édouard Herriot a été présenté ce mercredi. Il s’agit de la construction d’un nouveau bâtiment pour réunir les différents services techniques : blocs opératoires, imagerie, soins critiques. Le chantier a été attribué à l’architecte parisien Michel Rémon. Mais le financement n’est pas encore bouclé.

« C’est le seul hôpital lyonnais qui n’a pas encore fait l’objet d’un plan de réhabilitation », a noté Gérard Collomb lors de la présentation de la maquette du projet. Vétuste, l’établissement en a pourtant bien besoin. « La dispersion des salles d’opération (réparties actuellement sur plusieurs bâtiments, ndlr) entraine des coûts extrêmement importants », a ajouté le maire.

A horizon 2017, un nouveau pavillon H de 4 étages accueillera 20 blocs opératoires, dont 8 qui fonctionneront jour et nuit. Ils remplaceront les 34 salles actuelles, réparties sur pas moins de 10 bâtiments différents. Mais également 60 lits dans le service des soins critiques, un service de chirurgie ambulatoire (48 à 58 places), une imagerie d’urgence et un héliport sur le toit.

Afin de permettre la démolition du bâtiment actuel, les services d’hépato-gastro-entérologie devront avoir quitté les lieux avant fin 2014. Ils seront relogés dans l’ancien pavillon de gynécologie. En parallèle, les services d’urgence seront également réunis dans un seul bâtiment, au pavillon N en face du nouveau pavillon H.

Le coût du projet est évalué à 120 millions d’euros. Les Hospices civils de Lyon (HCL) financeront 60 millions, tandis que Ville et Grand Lyon apporteront chacun 20 millions. Reste la participation de l’Etat (20 millions) qui n’a toujours pas été officialisée. Gérard Collomb attend le feu vert du gouvernement « dans les prochaines semaines ».

Édouard Herriot en chiffres :

- Mis en service en 1933
- Superficie du site : 16 hectares
- 32 pavillons
- 2,3 km de galeries souterraines
- Plus de 100 000 passages aux urgences par an
- 698 lits d’hospitalisation (plus 78 lits d’hôpital de jour, 80 lits d’hôpital de semaine)

Photo : © Michael Augustin (archives)

Publié le : mercredi 20 février 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • Édouard Herriot : l’architecte choisi pour la rénovation 20 février 2013 à20:24, par fabienne

    De plus en plus d’hopitaux ont des soucis pour trouver le financement pour l’ensemble des investissements lourds (batiment - matériel etc), suite notamment à la perte du triple A et de la dégradation des dettes publiques. Sans compter les salaires ou l’état en juillet 2012 a du trouver 1.3 milliards selon les infos sur la tribune.fr ou sur ce site. On n’a pas fini d’en entendre parler de cette situation entre 2015 et 2020.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite