publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Igudesman & Joo : triomphe à la Bourse du travail
Partager : 
Imprimer

Comédie musicale classique

Igudesman & Joo : triomphe à la Bourse du travail

Bissés trois fois, les musiciens Igudesman & Joo ont été ovationnés par une salle debout à la Bourse du travail jeudi 15 mai à Lyon. Ce duo comique composé d’un pianiste virtuose et d’un violoniste non moins talentueux ont réussi leur pari : prouver que la musique classique peut aussi faire mourir… de rire.

Un piano à carte de crédit, un violoniste qui s’endort, un pianiste qui perd sa main, un duel James Bond contre Mozart, Aleksey Igudesman (violoniste russe) et Hyung-ki Joo (pianiste anglo-coréen) réussissent à combiner virtuosité et comédie qui ont séduit jeudi soir aussi bien les tous petits – très nombreux dans la salle ce soir-là – que leurs parents et grands-parents. On ne se lasse pas de leur humour décalé, on l’attend même impatiemment entre deux airs parfaitement exécutés de Mozart ou d’Erik Satie en passant par Rachmaninov.

Hyung-ki Joo a de petites mains, « mais seulement les mains ! » comme il ne manque pas de le préciser. Cela ne l’a pas empêché d’étudier le piano à la Yehudi Menuhin School de Cobham (Grande-Bretagne), entouré d’enfants prodiges. Il aime composer, interpréter, rire, « se brosser les dents à vitesse supersonique » mais aussi enseigner. Alexksey Igudesman a d’ailleurs été son élève.

Igudesman, né à Léningrad, a également étudié le violon à la Yehudi Menuhin School, mais aussi au conservatoire de Vienne avec Boris Kuschnir. Il enregistre de nombreux disques pour BMG et travaille à Hollywood avec Hans Zimmer, titulaire de l’Academy Award. Aleksey joue sur un violon Santo Seraphin de 1717, qui lui est gracieusement prêté par la Banque Ernst et avec un archet de Benoît Roland, archetier basé à Boston. Aujourd’hui, les deux artistes ont créé leur propre atelier d’éducation musicale, « 8 to 88 », pour les enfants de tous les âges dans les universités et les écoles de musique à travers le monde.

Désormais mondialement connu avec ce spectacle « A little nightmare music », vu plus de 30 millions de fois sur Youtube, ce duo incontournable de la comédie musicale classique se produira de nouveau en France le samedi 27 septembre et le dimanche 28 septembre 2014 à la salle Playel à Paris. Quant à Lyon, il faudra attendre le mardi 20 janvier 2015 pour les retrouver à la Bourse du travail.

Rens. : www.igudesmanandjoo.com

Publié le : dimanche 18 mai 2014, par Florence Leray

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite