publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > L’icône de la Région prend formes
Partager : 
Imprimer

Confluence

L’icône de la Région prend formes

"Pas une forteresse de fonctionnaires mais un lieu ouvert et accueillant, une icône pour la Région". Voilà le cahier des charges, que l’architecte parisien, Christian de Portzamparc avait reçu pour la construction du nouvel hôtel de région au Confluent. Jean-Jack Queyranne, président du conseil régional, accompagné d’une ribambelle d’élus, est venu constater que la réalisation de l’icône avance bien.

Et coûte bonbon : 135,8 millions d’euros, presque aussi cher que le Musée des Confluences (162 millions d’euros, pour l’instant). Oui, mais. Si on en déduit la valeur du site de Charbonnières (25 à 30 millions), et le loyer que la Région paie ci et là (la communauté est dispersée sur sept sites différents), on arrive à un surcoût de seulement 20 à 25 millions, affirme Jean-Jack Queyranne.

En attendant, le président est tout fier de son futur lieu de travail, qui, il est vrai, associe astucieusement architecture audacieuse, transparence et écologie. Ainsi, ce bloc a priori mastoc de 128m de long, 75m de large et 35m de haut, offre de grandes verrières qui donnent sur un vaste atrium. Le toit alterne végétalisation et verrières. Une partie de la toiture descend en pente douce, « comme une piste de ski », compare Magda Zareba, l’une des cinq architectes du chantier.

Au rayon écologie, on trouve les désormais inévitables panneaux solaires (pour l’eau chaude) et photovoltaïques (pour l’électricité), beaucoup de lumière naturelle et une isolation extérieure du bâtiment. Même l’eau de pluie est recyclée dans les toilettes et pour le lavage des voitures. Le bâtiment correspond aux normes de très haute performance énergétique.

Le chantier fait actuellement travailler 66 entreprises, dont certaines sont venues remercier le président de région, de leur donner du boulot en ces temps de disette. 200 compagnons interviennent dans la construction, ils seront 300 dans quelques mois.
« Nous sommes dans les temps », se félicite Jean-Jack Queyranne. Sauf mauvaise surprise, le conseil régional devrait donc déménager l’été prochain dans ce bâtiment de neuf étages (plus deux de parkings).

Le chantier en quelques dates :

- Avril 2005 : le conseil régional votre la construction de son nouveau siège
- 5 septembre 2006 : l’architecte Christian de Portzamparc est choisi
- Mi-2007 : début des travaux de terrassement
- 5 mai 2008 : début du gros œuvre
- Fin 2009 : fin prévue du gros œuvre
- Été 2010 : livraison prévue du bâtiment

Photos : lyon-info.fr

Publié le : vendredi 29 mai 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite