publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Le Portrait de Dorian Gray réactualisé à l’Instant T
Partager : 
Imprimer

Jusqu’au 18 janvier

Le Portrait de Dorian Gray réactualisé à l’Instant T

Olivier Mocellin, de la compagnie Accès Libre, a mis en scène un Dorian Gray très contemporain, dont le portrait est numérique et non plus peint. Une adaptation maligne du roman éponyme d’Oscar Wilde, qui ne perd cependant rien de son actualité.

Chez Lady Narborough, on danse sur Fashion de Bowie. Le jeune, riche et séduisant Dorian Gray, mi musicien mi mannequin, va susciter l’idolâtrie du plasticien Basil Hallward, qui lui demande de poser pour lui. Mais voilà : flatté par le diabolique Henry Wotton – un ami de Basil – Dorian tombe amoureux de son portrait et souhaite que celui-ci vieillisse à sa place… Le pacte est scellé : c’est désormais le portrait numérique – excellente réalisation que l’on doit à Loïs Eme – qui reflètera l’âme pervertie de Dorian et se flétrira à sa place.

Un casting pertinent

Les décors minimalistes ne gênent en rien l’intensité de l’intrigue, soutenue par une mise en scène rythmée. A noter une idée très réussie d’Olivier Mocellin lorsque les personnages déambulent en cercle autour de Dorian, affalé au centre sur un matelas, qui scande leurs pas tels des automates d’horloge. Symbole du temps qui passe sur tous, sauf sur Dorian.

La distribution des rôles est crédible : Marvin Vendeville (Dorian Gray) a tout du jeune homme pur dont l’âme noircit sous mauvaise influence. David Fortier incarne un Basil doux et sensible, tandis que Catherine Fanneau (Lady Narborough) est très convaincante en grande aristo mondaine et hypocrite.

Bref, un spectacle intéressant à ne pas manquer pour tous les amoureux d’Oscar Wilde. Le public et les applaudissements étaient en tout cas au rendez-vous le 11 janvier dernier. Attention : La dernière représentation aura lieu le 18 janvier de 18h à 20h. Toutefois, la pièce sera rejouée le 8 février à 20h30 à la salle des Maristes (Saint-Paul, Lyon 5ème) au profit d’une association d’enfants autistes, ainsi que le dimanche 16 février à 17h30 à l’Envol créatif 285, à Vaugneray.

Info : Théâtre Instant T, 35 rue Imbert Colomès, Lyon 1er (métro Croix-Paquet). Réservations au 04 78 39 45 83. www.theatreinstantt.com

Publié le : mardi 14 janvier 2014, par Florence Leray

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


  • Le Portrait de Dorian Gray réactualisé à l’Instant T 16 janvier 2014 à12:42, par gosselin magali

    Bel hommage rendu à cette soirée "Theatrale". De plus la proximité du public avec les acteurs donne le sentiment de faire partie de l’histoire .... une immersion totale au coeur de cette intrigue "mi ange mi démon" que Florence Leray a parfaitement décrite ... l’article laisse une envie de retourner voir la suite .... bravo !

  • Le Portrait de Dorian Gray réactualisé à l’Instant T 17 janvier 2014 à18:01, par mocellin

    Superbe article de Florence Leray qui montre bien à quel point Oscar Wilde reste d’actualité, et qui incite à aller dans des petits théâtres dans lesquels on peut vivre de belles émotions ! Merci !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite