publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Le TGV Lyon-Turin avance... à petite vitesse
Partager : 
Imprimer

L’enquête publique sera lancée en janvier

Le TGV Lyon-Turin avance... à petite vitesse

Le président du Conseil régional Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne a annoncé le lancement en janvier de l’enquête publique sur la ligne de TGV Lyon-Turin. Dans les cartons depuis 2001, et fortement contestée en Italie, la ligne à grande vitesse (LGV) fait donc un timide pas en avant dans un contexte d’incertitude budgétaire.

« C’est une nouvelle phase importante du Lyon-Turin », s’est félicité Jean-Jack Queyranne à l’issue de la réunion des exécutifs locaux (départements, grandes villes). L’enquête publique devrait débuter le 9 janvier et durer 2 mois, a annoncé le président de région. Elle se déroulera dans les 71 communes concernées entre Saint-Exupéry et Saint-Jean-de-Maurienne. Une bonne nouvelle pour le projet après l’accord signé entre la France et l’Italie concernant le financement du tunnel principal, d’une longueur de 55 km.

L’enquête publique examinera, elle, les voies d’accès côté français, soit les 140 km entre Lyon et Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie). Un tracé qui comprendra 59 ouvrages d’art, dont 5 tunnels majeurs d’une longueur totale de 85 km. Le coût de la partie française est passé de 4,4 milliards d’euros en 2007 à plus de 11 milliards, en raison de l’inflation et de l’évolution du projet. Bonne nouvelle, l’Europe a annoncé qu’elle pourrait porter sa contribution à 40%, au lieu de 30% pour le tunnel principal transfrontalier et 20% pour les voies d’accès. Jugée stratégique pour le réseau européen, la LGV Lyon-Turin, ramènerait le temps de trajet entre les deux villes à 1 heure 40, contre 4 heures aujourd’hui et mettra Paris à 4 heures de Milan, contre 7 actuellement.

Or, le projet rencontre de vives protestations en Italie. Les opposants craignent une détérioration du paysage de la vallée de Suse et pointent l’abandon de dessertes locales au profit de la nouvelle liaison. Après une large concertation, un nouveau tracé a été adopté côté italien en juillet 2010. D’un surcoût de 1 milliard d’euros par rapport au projet initial, il prévoit également une gare internationale à Suse. « L’Italie a pris 5 ans de retard », se désole Jean-Jack Queyranne.

L’avancement du projet dépendra maintenant de « l’état des finances publics », note le président de région, qui se veut optimiste en espérant une mise en service de la ligne en 2025. En réalité, il n’y a plus grand monde pour attendre les premiers voyageurs avant 2030.

Photo : SNCF

Publié le : dimanche 13 novembre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


4 commentaires pour cet article


  • Le TGV Lyon-Turin avance... à petite vitesse 13 novembre 2011 à21:19, par Cathie47

    Mais où prennent-ils cet argent ? L’Italie au bord du gouffre a-t-elle encore les moyens de tels projets ? Et la France ? Aucun doute par contre que c’est au détriment de nos hôpitaux, des établissements Alzheimer, de nos écoles, de nos services publics en général.
    Comment faire encore confiance à des politiques aussi peu responsables, aussi loin des hommes de la rue ?
    Il pourrait bien y avoir des retours de bâtons...

  • Le TGV Lyon-Turin avance... à petite vitesse 14 novembre 2011 à10:58, par eric

    le budget des hôpitaux et du service public en général sont des budgets de fonctionnement ,il ne rapporte rien .
    ici il on parle d’investissement pour le long terme (compétitivité dans la mondialisation ,écologie ect...)

  • Le TGV Lyon-Turin avance... à petite vitesse 9 décembre 2011 à21:41, par mgm

    bonjour

    Y-a-t il quelqu’un qui peut donner le détails du tracé LGV Lyon/Turin sur Saint-Savin 38300
    Merci

  • Le TGV Lyon-Turin avance... à petite vitesse 9 mars 2012 à13:56, par jousselin

    je voudrais savoir si cest train passeront prèe de la commune de saint hélene du lac 73800 mon adresse mail :mijogui8@gmail.com merci

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite