publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Le nouvel an chinois se fête à Lyon
Partager : 
Imprimer

L’année du Lapin commence

Le nouvel an chinois se fête à Lyon

Selon le calendrier chinois, le nouvel an tombe cette année le 3 février. A Lyon, c’est l’Alliance française, l’école internationale de langue et de civilisation française, qui se charge des festivités. L’opportunité pour les Lyonnais de se familiariser avec cette culture, venue tout droit de l’Empire du milieu.

Le calendrier chinois est dit luni-solaire, c’est-à-dire qu’il suit à la fois les cycles de la lune et du soleil. La date du nouvel an varie ainsi en fonction des années mais tombe toujours entre le 20 janvier et le 20 février. Le nouvel an chinois est aussi appelé fête du printemps, ou fête du Tet au Vietnam. Il s’agit de la fête familiale et conviviale la plus importante pour les communautés chinoises à travers le monde.

La nouvelle année est placée sous le signe du Lapin, animal caractérisé par sa sociabilité, son audace et sa sensibilité. Le premier jour de l’an est l’occasion pour les Chinois de rendre hommage aux morts et ancêtres par le biais de l’encens qui se consume. Le passage au nouvel an chinois est marqué d’ordinaire par deux semaines de festivités et vient se clore par la fête des lanternes. Selon la tradition, la population sort alors pour une promenade nocturne, une lanterne à la main.

Au programme des festivités lyonnaises

Ce jeudi, les ateliers cuisines sont à l’honneur. L’Alliance française organise de 14h à 17h dans ses locaux, la fabrication culinaire des célèbres raviolis chinois. L’atelier est animé par deux étudiants de l’institution. Les apprentis de la cuisine chinoise pourront ensuite déguster le résultat de leurs travaux lors de la soirée organisée pour le nouvel an. Celle-ci commence à 19h. Au programme : exposition photo, calligraphie, musiques traditionnelles.

Info : Alliance française, 11 rue Pierre Bourdan, Lyon 3ème, 04 78 95 24 72, info@aflyon.org. Entrée libre.

Photo : DR

Publié le : mercredi 2 février 2011, par Mélody Schwaab

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • Le nouvel an chinois se fête à Lyon 3 février 2011 à13:13, par renardesneiges

    Et pas un mot sur le chat...le merveilleux chat....bravo. Au Vietnam c’est l’année du chat ne vous en déplaise. Je n’ai rien contre les lapins, mais quand même le chat et son allure féline ça décoiffe autrement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite