publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Le tram-train entre en gare
Partager : 
Imprimer

Entre Saint-Paul et Sain-Bel

Le tram-train entre en gare

Plus silencieux, plus joli, plus fin, le nouveau tram-train de l’Ouest lyonnais semble faire l’unanimité. En service depuis le 24 septembre sur la ligne Saint-Paul – Sain-Bel, via l’Arbresle, il desservira également Brignais début décembre, puis Lozanne… un jour.

Une bonne nouvelle pour les 230 000 habitants de l’Ouest lyonnais (35 communes), qui pour l’instant boudent très largement le train au profit de la voiture. La SNCF n’assure que 6500 des 270 000 déplacements quotidiens dans cette zone, soit quelque 2,4%.

Pour inverser la vapeur, 294 millions d’euros ont été investis. Les lignes Sain-Bel - Saint-Paul et Brignais - Saint-Paul ont été électrifiées, les gares modernisées et du nouveau matériel roulant acheté. Un projet financé à hauteur de 70% par la Région, aux côtés du Grand Lyon (7%), du Conseil général du Rhône (4,5%) et des communes concernées (1,5%). Les 17% restants ont été pris en charge par Réseau Ferré de France (RFF), la SNCF et l’État.

C’est qu’il y avait urgence. « Le service était léger, chaotique », se souvient Jean-Jack Queyranne. L’Ouest lyonnais était alors desservi par des autorails diesel, surnommés vanille-fraise en raison de leurs couleurs rouge et crème. « Il y avait aussi des vanille-myrtille », peints en mauve et crème.

Rhône-Alpes joue les cobayes

La Région passe alors commande de 24 rames tram-train Dualis auprès d’Alstom. Un matériel qui peut atteindre les 100 km/h et transporter 250 personnes (100 places assises et 150 debout). Il est également mieux adapté aux démarrages et arrêts fréquents qu’un train classique.

Souci, le constructeur français n’en a jamais fabriqué. Contrairement à ses concurrents allemand, Siemens et suisse, Stadler, qui font rouler ce genre de matériel depuis de nombreuses années, y compris en France.

Le temps que les ingénieurs d’Alstom fignolent leurs prototypes, la SNCF déploie alors fin 2009, à quelques mois des élections régionales, des rames 73500. Ces autorails diesel de dernière génération (150 places) devaient permettre aux usagers de patienter. Ce n’est que le 22 juin dernier, que les engins d’Alstom obtiennent leur homologation. Avec neuf mois de retard sur le planning.

Un nouveau cadencement

Violet et vert, le nouveau tram-train circule toutes les 15 minutes aux heures de pointe, et toutes les demi-heures le reste de la journée sur la ligne Saint-Paul – Sain-Bel qui compte 13 arrêts. Quand tout va bien.

« Le moindre grain de sable provoqué par un problème aux passages à niveau, ou dans le tunnel des Deux-amants peut entraîner des retards en cascades », relève Nadine Vacher, présidente de Sataly, une association d’usagers. Car 90% du trajet est en voie unique avec seulement quelques évitements pour permettre à deux trains de se croiser. « Une véritable horlogerie suisse », soupire Bruno Flourens, directeur régional de RFF, gestionnaire du réseau ferroviaire. Si bien qu’il réfléchit d’ores et déjà au moyen de rajouter une deuxième voie dans le tunnel. Un chantier estimé entre 40 et 50 millions d’euros.

Doubler la fréquentation

Les trams-trains seront progressivement mis en service entre le 24 septembre et le 9 décembre. Seule la ligne Saint-Paul - Lozanne, pas encore électrifiée, gardera ses 73500. L’objectif est d’atteindre 13 200 voyageurs par jour en 2013 et 20 000 en 2020.

Photo : © Studio Erick Saillet

Publié le : lundi 24 septembre 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


3 commentaires pour cet article


  • Le tram-train entre en gare 22 octobre 2012 à11:42, par Didier

    Je suis actuellement chauffeur de car (professionnel de conduite depuis plus de 20 ans) et j’aimerai poser ma candidature pour conduite du train-tram pour l’ouest lyonnais.
    Où dois-je m’adresser ?

  • Le tram-train entre en gare 18 décembre 2012 à10:21, par mdu

    Bonjour,
    Je ne sais pas très bien à qui je m’adresse mais je ne dois pas être très loin de la vérité en laissant un message (une bouteille à la mer) ici.
    Je suis utilisateur de la ligne Tassin le Bourg/St PAUL, principalement aux heures de pointe 8h-9h et le soir à partir de 18h.
    Force est de constater que cette ligne actuelle est surtout une ligne de…BUS.
    Force est de constater que cette ligne est une ligne a problèmes : un train sur deux en moyenne quand ils circulent aux heures de pointe (panne techniques et autres aléa bien décrits plus haut et pour lesquels il faut, semble t-il, consentir de l’indulgence). Le matin, le départ relève plutôt d’une loterie généralisée quand on se présente sur le quai : lequel ne sera pas là ce matin ? Train ,BUS, vélos… ? et mon abonnement payé dans tout ça ?
    Force est de constater, vous en conviendrez que les termes du contrat de transport ne sont en aucune manière respectés (au même titre que les usagers -même s’il est vrai que nous constatons du mieux). J’entends par là, que pour les vacances de la Toussaint pour ne prendre que cet exemple très factuel, AUCUN train ne circulait ! Soit à partir du 22 octobre et pour 15 jours. La transition est assurée par des BUS ! La prestation est bien différente tant en terme de délai que de destination puisque ceux ci ne déservent pas la Gare SAINT PAUL.
    Contre partie sur l’abonnement mensuel : Nulle alors que c’est près de la moitié de l’abonnement qui est inutilisé.
    Vous comprendrez je pense aisément que la situation dans laquelle vous semblez vous complaire ne nous satisfasse que modérément et que le battage médiatique et politique fait autour de cette ligne à grand coup d’autosatisfaction et de congratulation agace ceux qui humblement l’utilise au quotidien.
    Si vous ne souhaitez pas faire remonter le mécontentement des utilisateurs ou apaiser leur insatisfaction par un simple « nous essuyons les plâtres », « c’est plus compliqué que ce que vous imaginez… » je me demande bien avec quelle fréquence vous utilisez cette ligne et quel impact peut avoir sur vous le train systématiquement supprimé le matin aux heures de pointe.
    Autre situation ubuesque mais très factuelle : l’abonnement travail OURA ne bénéficie pas des réductions famille nombreuse, si bien que l’alliance TER TCL est moins cher (et de loin) pris individuellement chacun.
    Oui certes, il y a des efforts à faire, nous le constatons en tant qu’usager tous les jours. Certains sont entrepris, d’autres délaissé mais ne nous vendons pas des prestations qui n’existent pas, ne trompons pas l’usager, il perdra confiance envers ce moyen de transport, envers tous ceux qui oeuvre pour en faire un mode de déplacement d’avenir…

    Je peux vous certifier, enfin, pour avoir pris cette ligne également pendant 3 ans aux heures de pointe mais dans l’autre sens (LYON TASSIN) il y a une dizaine d’année qu’il y avait beaucoup beaucoup moins d’aléa…

    Pour synthétiser, mon insatisfaction (grandissante) provient surtout du fait que la SNCF ne respecte pas ses engagements de transports (horaires, désertes, délais d’acheminement…) et que nous, simples otages de la situation, devons payer consciencieusement un abonnement plein tarif (subventionné par nos employeurs pardon…), lire nos sms d’annulation de trains quotidiens et…reprendre nos abonnements…
    QUI pour dénoncer cela ? QUI pour nous indemniser d’une promesse non tenue… ?
    J’ai signé en bas de la page en m’abonnement,oui. Mais la mariée était beaucoup plus belle que la réalité.

  • Le tram-train entre en gare 9 juillet 2013 à16:53, par FRANDON

    Un arrêt a Marcilly d’azergues est -il prévu...?.
    et a quand l’arrivée de ce train tram ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite