publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Législatives : les points chauds, les surprises
Partager : 
Imprimer

Après le premier tour

Législatives : les points chauds, les surprises

Le premier tour des législatives a été marqué, dans le Rhône comme au niveau national, par une forte abstention. 42,78% des Rhodaniens inscrits ne sont pas allés voter, un pourcentage quasi identique à la moyenne nationale (42,77%). L’UMP arrive en tête dans le département avec 34,53% devant le PS (26,01%) et le Front national (14,13%). Les Verts (6,53) et le Front de gauche (6,20) font presque jeu égal. Le Modem s’effondre (2,02%).

Première circonscription

La primaire à gauche a tourné à l’avantage de Thierry Braillard (26,41%) qui devance nettement Philippe Meirieu (18,36%). Michel Havard arrive en tête avec 31,42% mais perd presque 10 points par rapport à 2007 (40,18%). Tandis que Thierry Braillard appelle au rassemblement, Philippe Meirieu dénonce les « mensonges répétés » et « la campagne de désinformation dont (il a) été victime ».

Deuxième circonscription

Le sortant Pierre-Alain Muet arrive largement en tête avec 37,15%, soit 8,5 points de plus qu’en 2007 (28,64%). Emmanuel Hamelin (UMP) s’effondre. Il obtient 25,43% contre 41,66% il y a 5 ans. Il pourra toutefois compter sur le soutien de Denis Broliquier (7,07%). A priori pas de quoi inquiéter le sortant socialiste qui dispose de larges réserves grâce aux scores des Verts (8,83%) et du front de gauche (8,32%).

Troisième circonscription

Le sortant Jean-Louis Touraine arrive largement en tête avec 40,01%, devant sa challenger de l’UMP, Laure Dagorne (26,92%). Le Front national obtient ici son meilleur score lyonnais avec 11,08%.

Quatrième circonscription

Élection après élection, la gauche gagne du terrain dans ce fief de la droite. Anne Brugnera (32,51%) améliore ainsi le résultat de Najat Belkacem en 2007 de plus de 7 points. Dominique Nachury (37,97%) perd presque 10 points comparé au score de Dominique Perben il y a 5 ans. A noter le faible résultat de Thierry Mouillac (Lyon Divers Droite), qui doit se contenter de 2,98%

Cinquième circonscription

Passé au premier tour en 2007 (55,92%), le maire de Caluire n’échappera pas cette année à un second round, avec 47,78%. Il sera toutefois en ballotage plus que favorable contre le président de la fédération socialiste du Rhône, Jacky Darne (28,55%)

Sixième circonscription

Pas de problème non plus à Villeurbanne où Pascale Crozon devrait retrouver son siège de députée sans coup férir. Avec 42,53% elle fait nettement mieux qu’en 2007 (25,84%). L’UMP Emmanuelle Haziza obtient un score honorable pour sa première participation à une élection nationale (24,30%)

Septième circonscription

L’ancienne suppléante de Jean-Jack Queyranne, Hélène Geoffroy ne devrait pas avoir de problème de succéder à son mentor. Elle arrive largement en tête avec 40,42%. Yann Compan, jeune espoir de l’UMP (17,36%) devance d’un souffle le secrétaire départemental du FN, Christophe Boudot (16,93%)

Huitième circonscription

Cette circo avait un peu perdu l’habitude de voter deux fois. Patrice Verchère en 2007 et Robert Lamy en 2002 avaient remporté l’élection dès le premier tour avec plus de 55% des voix. Cette année, le sortant doit se contenter de 48,02%, ce qui fait toujours 21 points de plus que la socialiste Sheila Mc Carron (27,65%).

Neuvième circonscription

Le sortant UMP Bernard Perrut perd quelques voix depuis 2007, mais arrive toujours en tête avec 37,59%. Au second tour, il pourra compter sur le report des électeurs du centriste Frédéric Miguet (10,98%) et sans doute aussi du Front national (17,70%) pour battre le Vert Vincent Meyer (24,49%).

Dixième circonscription

Le candidat UMP Christophe Guilloteau (40,94%) perd 7 points et la socialiste Florence Perrin (25,99%) en gagne autant. Sera-ce suffisant pour battre le sortant qui avait remporté la circonscription en 2007 avec 63,99% au second tour ?

Onzième circonscription

Ici, l’UMP sera opposée au Front national. Georges Fenech a largement remporté sa primaire contre le sortant Raymond Durand avec 29,28% contre 7,88%. Au second tour, il trouvera sur son chemin la frontiste Agnès Henry (18,84%), seul véritable espoir de victoire du Front national dans le Rhône.

Douzième circonscription

Michel Terrot, qui avait frôlé l’élection au premier tour en 2007, avec 49,12% des voix, laisse quelques plumes et ne totalise plus que 39,11% des suffrages. Il est désormais talonné par la socialiste Joëlle Sechaud (31,85%). Le report des voix du Front national (12,12%) et du Modem (5,10%) sera déterminant.

Treizième circonscription

Le sortant UMP Philippe Meunier arrive largement en tête avec 41,01% des voix et évite (de peu) une triangulaire avec le FN (17,81% des voix, mais seulement 10,08% des inscrits). Dans ces conditions, la socialiste Farida Boudaoud, malgré un score honorable (31,25%) ne se fait sans doute pas trop d’illusions.

Quatorzième circonscription

Fin d’une ère. Le Rhône n’aura plus de député communiste. La maire de Vénissieux, Michèle Picard, quitte la compétition par la petite porte avec 13,70% des voix. Son homologue socialiste de Feyzin, Yves Blein (37,03%) sera opposé à Sandrine Ligout du Front national (21,60%).

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 11 juin 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite