publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Les Tuche
Partager : 
Imprimer

diapo
Cinéma

Les Tuche

Jeff, Cathy, leurs trois enfants et Mamie Suze, des chômeurs convaincus, traînent leur quotidien dans la ville de Bouzolles, lorsqu’un billet gagnant au loto vient bouleverser la tranquillité de la tribu : 100 millions gagnés à l’Euroloterie. Les Tuche décident de s’installer à Monaco. Dans leur nouvelle vie de luxe et d’apparences les Tuche gaffent, mais réussissent à rester eux-mêmes. C’est à travers ses maladresses que la famille « tuche » le cœur du public.

Les Tuche incarnent le stéréotype de la famille pauvre et endettée, mais unie et heureuse dans son nid. Ce scenario original de Philippe Mechel, a séduit Olivier Baroux. « La famille Tuche est un peu punk, anarchiste parfois unpolitically correct, elle profite, mais elle s’aime », résume le réalisateur. L’histoire montre à la fois une famille généreuse « se permettant des choses qu’en réalité les gens ne se permettent pas. Les vrais gagnants ne partent pas en délire comme Les Tuche », commente Baroux.

A travers ce film, coproduit par Pathé et TF1, Olivier Baroux a voulu montrer que « l’argent ne fait pas forcement le bonheur. La force de cette famille c’est l’amour. » Une comédie d’été, a l’image du cri de guerre de ses protagonistes : « Un pour Tuche, Tuche pour un ! »

Malgré leurs maladresses et bêtises « il ne faut pas juger les Tuche comme de barrés », estime le metteur en scène. « J’avais joué ce personnage sans y trop penser », renchérit Jean-Paul Rouve qui incarne Jeff, le père de famille. « Je sens que j’ai connu des Tuche là où j’ai grandi. Ils ressemblent aux parents de mes potes de l’enfance. »

Coiffures beauf, vêtements bariolés et accents prolos, tout y est pour satisfaire au stéréotype de la famille plouc. Jusque dans la façon de s’exprimer. « Jeff parle comme un ami de mon père et comme un frère de mon pote de lycée », raconte amusé Jean-Paul Rouve. « Mon personnage, c’est l’accent d’origine du village où j’ai grandi. On a beaucoup joue sur la musicalité de la langue. », ajoute l’actrice Isabelle Nanty.

Alors que le gros de l’histoire se passe à Monaco, aucune scène n’y a été tournée. « Les autorités monégasques ont refusé, disant que le scenario ne correspond pas à l’image qu’elles voulaient donner de la ville. Mais cela ne nous a pas empêché de donner notre propre vision de Monaco, qui est aussi l’image que s’en font les gens, une image d’Epinal de riches », explique le réalisateur de Safari ou Ce soir je dors chez toi.

Si Monaco est au centre de l’histoire, l’actualité de la Principauté a aussi conditionné la date de sortie du film en salles. Fait inhabituel, c’est un vendredi que les Tuche apparaîtront la première fois à l’écran. Vendredi 1er juillet, le jour du mariage du Prince Albert de Monaco avec sa fiancée, Charlène Wittstock.

- Long-métrage français
- Réalisé par Olivier Baroux
- Genre : Comédie
- Avec Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Claire Nadeau...
- Durée : 1h35
- Site officiel : www.tf1.fr/les-tuche
- Sortie : vendredi 1 juillet 2011

Photos : DR

Publié le : vendredi 1er juillet 2011, par Angela Murgulescu

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



1 commentaire pour cet article


  • Les Tuche 8 janvier 2012 à12:15, par dedeches

    Je viens tout juste de le voir et franchelment je l’ai adorer, et je trouve que Sami Outalbali,celui qui joue Jean-Wa est vraiment mignon Mdr’ !! si tu pense comme moi, envoie moi un message sur mon adresse MSN : dedeches0602@hotmail.fr

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite