publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Les deux faces de la lune
Partager : 
Imprimer

Carré 30

Les deux faces de la lune

En représentation jusqu’au 13 mai au Carré 30, la comédienne Estelle Brattesani met en scène ses interrogations existentielles. Et offre un moment d’introspection intense.

Léna, jeune trentenaire, se réveille un matin dans son studio parisien. Son ami est parti pour trois semaines dans le désert et elle a oublié les clefs : impossible de repartir de chez elle sous peine de ne pouvoir rouvrir la porte. Après s’être rebellée contre cette situation, elle se met peu à peu à l’écoute d’une voix qui la questionne...

Dans un décor sobre : un lit, une table de chevet, une chaise, Estelle Brattesani campe pendant une heure trente un rôle par certains aspects autobiographique. L’avenir, Jésus, la possible arrivée d’un bébé..., sa vie ressemble à un vaste océan d’incertitudes dans laquelle elle tente de surnager. Tandis que la voix qu’elle entend la pousse à se découvrir elle-même et à se réapproprier sa propre vie.

Cette quête passe par moments par de la chanson ou des moments comiques, donnant de la légèreté à la réflexion. En interprétant notamment une surprenante Anne-Marie Bigard, parfait pendant féminin de son homonyme Jean-Marie, toujours prêt à parler fesses pour faire rire les foules.

A travers le cheminement de cette personne, le spectateur se trouve à son tour questionné par cette voix-off. Entre la gravité du message et la fraicheur de l’interprétation, l’approche de ce spectacle sonne juste. Et devrait particulièrement résonner chez les trentenaires. « Le message est que la vie est difficile tant qu’on n’est pas bien dans ses baskets », résume Estelle Brattesani.

Info : Au Carré 30 (12 rue Pizay, Lyon 1er) jusqu’au 13 mai. Du jeudi au samedi à 20h30, le dimanche à 17h30. De 9€ à 14€.

Photo : © Bruno Poncet

Publié le : mardi 8 mai 2012, par Bruno Poncet

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • Les deux faces de la lune 13 mai 2012 à10:54, par Denis

    Du chouette théâtre, bien écrit, bien mis en scène, pour nous dire que le bonheur c’est d’abord une grande envie d’être heureux, et surtout, de l’être dans une humanité fraternelle que l’on construit au jour le jour. Estelle a écrit cela avec conviction et le joue avec talent, sincérité et dans une générosité de jeu impressionnante. Bravo, M’Dame ! Et bravo pour le travail d’équipe très pro. Denis

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite