publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Les grévistes se barricadent
Partager : 
Imprimer

Grève TCL

Les grévistes se barricadent

Une vingtaine de délégués syndicaux des TCL se sont barricadés mardi soir au siège de Keolis Lyon, gestionnaire du réseau, pour dénoncer l’échec de nouvelles négociations avec la direction au 6ème jour de grève, rapportent les Echos sur leur site Internet. « On a décidé d’occuper la salle de réunion, on s’est barricadé car les propositions de la direction cet après-midi sont inacceptables et il n’y a aucune avancée », a déclaré à l’AFP Yves Gelibert, délégué CGT.

Pourtant, la journée avait commencé par une opération bisounours à Grange Blanche. 150 grévistes étaient venus expliquer aux usagers leurs motivations. Tract à l’appui, ils allaient à leur rencontre pour dissiper quelques idées reçues. Non, ils ne sont pas là pour demander un 14ème mois. « La vie familiale et privée des salariés des TCL sera fortement dégradée par des modifications d’organisations », écrivent-ils sur leur imprimé. Et « ces mesures ne visent qu’à remplir un peu plus le portefeuille des actionnaires de Kéolis ».

Des arguments qui cependant peinaient à convaincre des usagers exaspérés. Comme le trafic a été coupé sur la ligne T2, par précaution, alors qu’aucun manifestant ne se trouvait sur les voies, un grand nombre d’étudiants de Lyon 2 attendaient en rang serrés sur le quai, qu’il reprenne, pour pouvoir se rendre sur le campus de Bron. Certains tenaient à la main, le tract distribué par les syndicats. Rares étaient ceux qui l’avait lu. « Je l’ai parcouru, mais ça m’intéresse même pas », déclare Alexandra, l’une des étudiantes. « Les grèves, ça devient une tradition ». Cécile, une collègue acquiesce : « Je peux comprendre mais ça ne me concerne pas ». Même son de cloche chez Louise : « Ils me font chier. Je vais rentrer chez moi. Je n’ai que deux heures de cours aujourd’hui. Le temps que j’arrive, ça sera trop tard. » « Le dialogue était difficile », concède l’un des grévistes.

Vers 9h30, ils ont levé le camp et ont marché sur la Part-Dieu en passant par le cours Albert Thomas et le boulevard Vivier Merle, en bloquant la circulation sur leur passage, et en arrosant d’œufs les bus en service, croisés sur leur chemin. Arrivés à la Part-Dieu, où leurs représentants syndicaux étaient en train d’être reçus par Bernard Tabary, le directeur général de Kéolis Lyon, ils ont bloqué la circulation sur le cours Lafayette.

La raison de leur colère : la nouvelle convention, imposée unilatéralement par la direction, contre l’avis unanime des syndicats. « Ça devait être du gagnant-gagnant alors que tout est pour Kéolis et rien pour nous », enrage un syndicaliste estampillé CGT. Principal point d’achoppement, la gestion des repos compensatoires, tellement complexe dans la nouvelle convention, que les conducteurs ont peur de ne plus en avoir du tout. « Je travaille tous les week-ends et huit jours fériés sur onze. Sans récupération, je devrai travailler 18 jours de plus par an », s’indigne un chauffeur, affecté à la ligne 4. « Vous multipliez ça par 2400 conducteurs, et vous avez le nombre d’emplois économisés » [27 postes à 1604 heures par an, ndlr]. Des jours supplémentaires qui seront certes rémunérés, mais qui ne leur permettront plus de récupérer auprès de leurs familles, le temps des week-ends travaillés.

Autre problème, la période de congés, rallongée de juin à septembre. « Le conducteur à qui on impose des congés en juin, part tout seul, alors qu’il travaille lorsque ses enfants sont en vacances », explique un gréviste. Les conducteurs, des nantis ? Peut-être pas. « Avec 18 ans d’ancienneté, je gagne 1450 euros net », s’étrangle un autre gréviste. Et 1560 euros avec 30 ans de boîte.

Mercredi, la grève continue :

Métro

- Ligne A : Circule de 6h à 19h.
- Ligne B : Circule uniquement de 6h à 19h entre Charpennes et Jean Macé. Bus de remplacement entre Jean Macé et Stade de Gerland de 6h30 à 19h30.
- Ligne C : Service normal.
- Ligne D : Service normal, car automatix.

Tram

- T1 : Service uniquement entre Perrache et Part-Dieu de 7h à 19h. Bus de remplacement entre Part Dieu et IUT Feyssine de 6h30 à 19h30. Navette entre Perrache et Montrochet de 6h30 à 19h45
- T2 : Service uniquement entre 6h30 à 20h.
- T3 : Circule jusqu’à 21h.
- T4 : Service uniquement entre Feyzin et Gare de Vénissieux de 7h à 19h.

Funiculaire

- Saint-Just : Service normal.
- Fourvière : Fonctionne de 12h à 18h.

Bus

- Lignes assurant un service normal : 61, 75, 77, 80, 82, 84, 86, 92, 97, 100 ("Direct Eurexpo"), 101,103, 105, 125, 161, 164, 171, 185, 189, 198, 211, 213, 214, 215, 296, N2, N4, N12, N76, N78, T66.
- Lignes assurant un service partiel : C1, C3, 2, 3, 4, 6, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 49, 53, 54, 55, 56, 58, 59, 60, 62, 63, 66, 67, 68, 70, 71, 72, 74, 76, 79, 81, 85, 87, 88, 89, 95, 96, 98, 99, ZI1, ZI2.
- Lignes n’assurant aucun service : les autres.
- Toutes les lignes scolaires "Junior Direct" circulent normalement.

Pour plus d’infos : http://www.tcl.fr/index.asp?page=trafic&id=501

Photos : lyon-info.fr

Publié le : mercredi 30 septembre 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



2 commentaires pour cet article


  • Les grévistes se barricadent 1er octobre 2009 à10:55, par un usagè qui en raz le bol

    Une quéstion me tarode:durant le mois d’aout et de septembre des annonces sont diffusèes sur le raiseau des TCL pour nous vendre l’abonnement. Nombreux sont comme moi à avoir pris cette abonnement,pour des raisons multiples,moi c’est pour me rendre au travaille.J suis désolè de le dire mais je suis dans le médical et nous avons nos propre difficultèes(les horraires,la famille)Mais nous quand ont fait gréve on reçoit quand même les personnes,on bloc pas tous.Vous avez un petit pouvoir et vous en abusè au détriment des usagès et c’est intolèrable.Je comprends les gestes de certains avec tous les chomeurs,vous devriez avoir honte

  • Les grévistes se barricadent 6 novembre 2009 à15:32, par Stokke stroller

    mon Dieu, je pensais que vous alliez � puce dans certains insght d�cisive � la fin l�, pas la quitter avec ’nous vous laissons le soin de d�cider �. Peg perego stroller

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite