publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Lyon planche sur la ville ultra-connectée
Partager : 
Imprimer

Numérique

Lyon planche sur la ville ultra-connectée

Haut débit, mobilité, maitrise des dépenses énergétiques, sont au menu de la démarche Lyon ville intelligente. Gérard Collomb a présenté ce jeudi un bilan d’étape fixant les objectifs économiques de la collectivité à l’horizon 2025.

Derrière ce slogan Lyon, ville intelligente, il faut voir une grande marmite dans laquelle mijotent une galaxie de projets. Un bouillon de culture pour faire émerger des start-up et un levier de croissance pour des entreprises nationales qui y trouvent un terrain pour tester de nouveaux produits innovants.

C’est le cas d’Erdf, en charge du réseau électrique en France. L’entreprise teste depuis 2010 son compteur intelligent Linky. « C’est la première brique des réseaux intelligents qui permet de piloter à distance sa consommation et localiser plus vite les pannes », explique Didier Nadal, directeur régional chez Erdf. 155 000 de ces boitiers ont été installé dans l’agglomération. Ils permettent aux Lyonnais d’optimiser leur consommation électrique, en fonction des heures de la journée. 500 personnes doivent travailler sur ce projet pendant 10 ans.

Le Grand Lyon compte aussi 500 nouvelles installations photovoltaïques par an, reliées aux réseaux et dont l’énergie produite est directement consommée dans la ville.

Smart grid à la Confluence

Autre exemple, les Smarts grids mis en place par Toshiba et l’agence environnementale japonaise Nedo à la Confluence. Ces réseaux intelligents permettent la gestion optimisée de la consommation électrique des habitants, à l’échelle d’un quartier ou d’une ville.

« La ville intelligente c’est aussi de travailler avec des entreprises comme Bouygues Immobilier, qui conçoit l’immeuble basse consommation », a fait remarquer le directeur marketing de Toshiba Systems, Alain Kergoat, après avoir montré en temps réel sur une tablette la consommation électrique d’un appartement témoin. La première pierre de ces 3 bâtiments intelligents à énergie positive à la Confluence baptisés Hikari sera posée en mai. Une trentaine de véhicules électriques, rechargées grâce à des panneaux solaires, doivent également débarquer en septembre.

L’information numérique au cœur de la mobilité

Les transports en commun ne sont pas en reste. Le projet Optimod’ Lyon, sur lequel travaillent IBM et Veolia Transdev doit accoucher d’ici la fin de l’année d’un navigateur GPS tous modes sur mobile en temps réel. Une première mondiale.

Un autre projet consiste à prédire le trafic en contexte urbain. Il doit permettre à l’utilisateur de planifier son itinéraire intégrant Vélo’v, bus, métro, ou encore auto-partage, et ceci grâce à des informations fournies en temps réels sur l’état du trafic. Un livreur pourra ainsi éviter certaines heures, ou emprunter un itinéraire différent à cause de travaux, évitant d’être englué dans un bouchon. « Il existe aujourd’hui des outils en temps réel mais monomode ou des outils multimodes mais qui ne donnent pas d’informations en temps réel », pointe Alain Pittavino, président de Cityway, chez Veolia Transdev.

Connectée mais pas trop

A la question pourquoi il n’y a pas à Lyon de Wi-Fi dans l’espace public alors que la ville intelligente est notamment basée sur le haut-débit, Gérard Collomb a répondu qu’il fallait gérer les contradictions entre les aspirations d’une ville technologique et moderne et la crainte des ondes exprimée par certains. « C’est le rôle des élus politiques d’équilibrer les choses », a-t-il estimé.

Info : www.grandlyon.com

Photo : © Xavier Thouvenot

Publié le : vendredi 22 février 2013, par Xavier Thouvenot

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite