publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Meirieu/Collomb : une guerre qui laissera des traces
Partager : 
Imprimer

Dans la première circonscription

Meirieu/Collomb : une guerre qui laissera des traces

C’est en conquistador que Gérard Collomb a monté les marches de la préfecture, dimanche soir, un large sourire aux lèvres. Avec Thierry Braillard dans son sillage et entouré d’un aréopage de fidèles, le maire de Lyon était venu savourer sa victoire. Victoire sur le « khmer vert » Philippe Meirieu, mais aussi sur Martine Aubry qui a eu l’outrecuidance d’investir un candidat à Lyon, sans l’approbation du maire de la ville. Une victoire qui signe la fin (provisoire) d’une guerre fratricide qui laissera des traces dans la gauche lyonnaise.

Gérard Collomb tient sa vengeance, trois ans après les européennes de 2009. Lui qui n’avait jamais digéré que Martine Aubry avait alors imposé Vincent Peillon comme tête de liste, alors que le maire voulait placer son compagnon d’armes et maire du 3ème, Thierry Philip. C’est donc un autre Thierry, Braillard de son patronyme, qui lui a permis de laver l’affront.

« Mensonges » et « désinformation »

Arrivé une demie heure après le sénateur-maire, Philippe Meirieu, le visage fermé, s’est contenté de lire une déclaration. « Le Maire de Lyon a engagé tout son poids pour faire élire celui qu’il pensait être le meilleur défenseur de l’intérêt d’une ville dont il se pense être le propriétaire. Il a dévoyé gravement cette élection législative, au mépris de l’intérêt national et contre les instances de son parti », a-t-il fustigé, dénonçant les « mensonges répétés contre moi et de la campagne de désinformation dont (il a) été victime ».

« Puisque (Thierry Braillard) est arrivé second, je ne participerai pas au deuxième tour dimanche prochain. Je suppose que ni lui, ni le Maire de Lyon ne souhaitent le soutien d’un ’khmer vert’, ’apparatchik’, ’arriviste et opportuniste sans convictions’ », a-t-il poursuivi, rappelant les petits noms dont il eut été affublé pendant la campagne. Avant d’appeler néanmoins « les électeurs de gauche à se mobiliser pour battre la droite dimanche prochain. »

Quant à son propre avenir, le vice-président régional indique : « je continuerai aussi mon combat, sous des formes que je n’ai pas encore déterminées. » Le fera-t-il aux prochaines municipales à Lyon, où les Verts devraient présenter des listes autonomes ? Et si oui avec quel succès ? Aux régionales, fort de ses 17,82%, il a pu peser sur la composition de l’exécutif de Jean-Jack Queyranne. Mais au premier tour des législatives, dimanche, aucun des trois autres candidats écologistes n’a dépassé les 10%. Un tel score menacerait alors les Verts de disparaître du Conseil municipal.

A moins que Philippe Meirieu ne puisse retenter sa chance, si jamais le Conseil constitutionnel estime que la présence du logo du PS sur deux bulletins différents a été de nature à porter atteinte à la « sincérité du scrutin ». N’importe électeur de la circonscription peut saisir la haute juridiction. Dimanche, Thierry Braillard s’est voulu serein. « Tout ce que j’ai pu faire a été validé par la jurisprudence du Conseil constitutionnel », a-t-il indiqué.

Photos : Lyon Info (archives)

Publié le : lundi 11 juin 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


9 commentaires pour cet article


  • M. Meirieu a déjà détruit l’école, on allait quand même pas le laisser laler à l’Assemblée Nationale défendre ses idées sur l’école aussi sirupeuses que dangereuses.

    Quid maintenant de la maire du 1er arrondissement ? A mon avis, elle ne va pas faire long feu à Lyon.

  • C’est la victoire des crapules : un candidat dissident notoirement incompétent soutenu par le Baron Local. une honte pour la démocratie et un camouflet pour les militants PS.

  • Ce n’est absolument pas une honte pour la démocratie puisqu’il y a eu des élections ! Vous racontez n’importe quoi !

  • Il y a eu des élections dont la lisibilité a été truquée. Point. ce sont des méthode de mafieux. personne n’est dupe.

  • Vous êtes mauvais(e) perdant(e). Meirieu a joué, il a perdu. Rideau.

  • Meirieu/Collomb : une guerre qui laissera des traces 11 juin 2012 à21:59, par Chlorophyle

    Le laquais de Collomb va siéger à l’Assemblée : est-ce qu’il va là aussi huer les ministres ? Va-t-il tricher lors des votes, en faisant croire qu’il est d’un autre camp ?
    J’espère bien que le Conseil Constitutionnel sera saisi, et je doute qu’il avalise de telles pratiques déloyales.
    Et oui, cet affrontement laissera des traces : on va construire l’ère post-Collomb !

  • En attendant Collomb a fait de la ville de Lyon une ville regardée par tous comme la seule ville de France qui puisse concurrencer Paris, comme une ville à l’architecture audacieuse (Confluence), comme une ville aux avant postes (Vélo’V), comme une ville où les transports en commun sont très bons (Vénissieux desservi)etc.
    Quant à la maire du 1er arrondissement, suppléante de M. MEIRIEU, on ne peut pas dire qu’elle brille par son action. D’ailleurs, je pense que son avenir à Lyon est plus qu’incertain. Et c’est un euphémisme.
    Qu’elle et Meirieu demandent à parachutage à Dame Aubry comme à leur habitude !
    Ca m’aurait fait vraiment mal d’être représenté l’Assemblée Nationale par quelqu’un qui, sous l’emploi d’un vocabulaire sirupeux, s’est en réalité fait le principal destructeur de l’école. Et en cela a fait le bonheur des ultra-libéraux.

  • Lyon la seule ville de france à pouvoir concurrencer Paris ??? et grace à collomb et au projet confluence ??( cf son coût et son état d’avancement et les pb juridiques...et en demandeer des comptes à braillard qui en est chargé...rapport de cause à effet ??? )
    Lyon a toujours été une ville nombriliste et hautaine et ses maires ont pour la plupart eu tendance à personnaliser le pouvoir et jouer du clientélisme ce que les électeurs NE SUPPORTENT PLUS.
    A l’assemblée nationale il faut des gens spécialisés dans autre chose que les 3ème mi temps, les menaces et les mensonges et les pratiques douteuses

  • Vous ne devez pas habiter à Lyon pour écrire des inepties pareilles. On dirait du Zemmour dans le texte !
    Si les électeurs ne supportaient plus M. Collomb, ils ne l’auraient pas très largement réélu en 2008, et ce dès le premier tour, et ils n’auraient pas placé M.Braillard 8 points devant M. Meirieu en 2012.
    Votre courte vue est fort dommageable...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite