publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Nuits Sonores : un « vrai festival de jour »
Partager : 
Imprimer

11ème édition

Nuits Sonores : un « vrai festival de jour »

Le Festival de musiques électroniques Nuits Sonores a dévoilé ce jeudi une partie de son programme diurne. La 11ème édition s’allonge d’une journée (du mardi 7 au dimanche 12 mai), retrouve l’usine Brossette (7ème arrondissement), et donne carte blanche à Bruxelles.

Le Festival des Nuits Sonores aime distiller ses informations au compte goutte. C’était encore le cas ce jeudi avec la présentation du seul programme diurne qui sera servi aux Subsistances. « Nous aurons trois scènes, une scène électro, une scène plutôt rock et une dédiée à Bruxelles », a résumé Vincent Carry, l’enthousiaste directeur des Nuits Sonores. Selon lui, il y a une vraie demande pour un festival de jour. L’organiser aux Subsistances à des heures raisonnables éviterait de plus les ennuis de voisinage.

Parmi les artistes, saluons le retour du fidèle parrain Laurent Garnier. Il croisera le vétéran de la musique électronique britannique, Carlo Cox. D’autres artistes annoncés ? Vitalic dans une forme de Disco Dj set, Andrès, Squeaky Lobster, Herrmutt Lobby, The Liminanas, The Mojomatics, J.C Sàtan, The Intelligence, Crime and The City Solution, Seth Troxler, Ryan Crosson, Wild Aspect etc.

Carte blanche à Bruxelles

La carte blanche va cette année à la capitale belge. Des artistes bruxellois mais aussi des graphistes, des dessinateurs de BD seront à l’honneur, y compris l’organisation d’un fooding autour de la fritte et des gaufres. « Cela faisait longtemps qu’on avait envie de le faire, on s’est dit que cette ville prend le relais de Berlin, comme capitale artistique, c’est une ville cool, à la différence de Paris, très cosmopolite, animée par de nombreux collectifs et des initiatives indépendantes », souligne Vincent Carry.

Pour les lieux, on retrouvera pour la dernière fois l’usine Brossette, pour le programme nocturne, pas encore dévoilé. A noter aussi que l’espace accueil et la billetterie resteront à la Galerie des Terreaux.

Un budget stable

Côté chiffre, peu de changement. Le budget du Festival des Nuits Sonores s’élève cette année à 2,4 millions d’euros, dont 82% est autofinancé, une situation quasiment identique à l’an dernier. « Notre modèle nous donne raison, nous ne sommes pas un mass Festival, nous poursuivons notre volonté de faire un évènement sans têtes d’affiches, en limitant à 10 000 personne par soir, de façon à conserver de la convivialité », souligne encore Vincent Carry.

Bonne nouvelle pour les parents : le festival s’occupera aussi de leurs bambins, avec des ateliers de customisation, de création de robots, de bar à sirop, de découverte de la musique assisté par ordinateur etc. Bref, les parents pourront savourer leur programme du jour tranquille, sans leur progéniture.

Info : www.nuits-sonores.com

Photo : © Xavier Thouvenot (archives)

Publié le : jeudi 24 janvier 2013, par Xavier Thouvenot

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite