publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Pont Raymond Barre : le mystère s’épaissit
Partager : 
Imprimer

Nouveau report de la pose

Pont Raymond Barre : le mystère s’épaissit

Les centaines de spectateurs massés lundi midi sur le pont Pasteur ont dû rentrer bredouille. Venus assister à l’acheminement du tablier du pont Raymond Barre par le Rhône, ils n’ont rien pu voir, la pose du pont est à nouveau reportée sine die. Le dernier couac d’une longue série qui n’en finit plus.

Dimanche devait être le grand jour. Après deux reports successifs, le tablier, une gigantesque pièce de 170 mètres de long pour un poids de 2400 tonnes, était enfin monté sur la barge qui devait le transporter à sa destination finale. L’opération, complexe, a nécessité 24 heures.

La barge, une embarcation spécialisée de 60 mètres de long, appartenant à la société belge Sarens Group devait partir à 8h. L’opération a été annulée in extremis. Explication officielle : le niveau du Rhône aurait chuté de 20 centimètres ce qui empêcherait le retrait des passerelles qui relient la barge au quai. Un prétexte. La Compagnie nationale du Rhône, qui gère les barrages et écluses sur le fleuve, est formelle : non seulement le niveau du Rhône n’a pas bougé d’un iota durant tout le week-end, aussi il est à son niveau maximum autorisé !

Un nouveau démarrage a été prévu pour lundi à midi. Entretemps, le tablier a été légèrement déplacé sur le barge pour permettre de lever les fameuses passerelles. Le bureau d’étude de Sarens aurait planché tout le dimanche après-midi sur la nouvelle configuration et fini par donner son feu vert à 19h.

Nouveau coup de théâtre. Alors que des centaines de curieux attendaient donc lundi sur le pont Pasteur, réduit pour l’occasion à deux voies, le capitaine de la barge aurait refusé de démarrer, estimant qu’elle n’était plus stable.

Au Sytral, l’autorité de transports à Lyon, on fulmine. Le PDG de Sarens a été convoqué à Lyon pour faire le point. La société de transport, jointe par téléphone, refuse pour l’instant tout commentaire.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 2 septembre 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite