publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > TOP départ pour l’Anneau des sciences
Partager : 
Imprimer

Le projet enfin lancé ?

TOP départ pour l’Anneau des sciences

Serpent de mer par excellence de la politique lyonnaise, dont la première apparition remonte à 1989, le bouclage du périphérique a une nouvelle fois fait surface. Vendredi, les présidents du Grand Lyon et du Conseil général, Gérard Collomb et Michel Mercier, ont annoncé qu’ils saisiraient avant la fin du mois la Commission nationale du débat public. Un passage obligé pour tout projet d’une telle ampleur. En attendant les bulldozers, le projet a néanmoins déjà changé de nom.

Ne l’appelez plus Tronçon ouest du périphérique (TOP) mais Anneau des sciences (AS), « car il reliera à terme tous les pôles scientifiques, de recherches et universitaires de Lyon », explique le maire de la ville.

Reste à savoir par où il doit passer. Voilà que les avis divergent. Deux scénarios tiennent la corde. Dans les deux cas, le futur tronçon comptera 2x2 voies et sera payant.

Deux tracés à départager

Le tracé court, qui a les faveurs de Gérard Collomb et Michel Mercier, a été rebaptisé « périphérique ». Il doit relier Valvert à Saint-Fons et se brancher sur le boulevard Laurent Bonnevay. D’une longueur de 15 km, dont 9,8 km en tunnels ou tranchées couvertes, il comporte 5 échangeurs permettant d’irriguer les quartiers traversés : Trois renards, Alaï, Beaunant, Hôpitaux Sud et la Saulaie.

L’autre option, appelée « rocade » est soutenue par le maire d’Oullins François-Noël Buffet. Elle consiste à raccorder le futur tronçon au boulevard urbain sud, au niveau de Feyzin. A peine plus longue (15,4 km), elle serait enterrée sur environ 11 km et comporterait le même nombre d’échangeurs, Mont Corin se substituant à la Saulaie.

Le troisième scénario qu’évaluera la Commission nationale du débat public, consisterait à conserver le statut quo. Impossible pour Gérard Collomb. « Le passage d’Ouest en Est est très difficile actuellement dans l’agglomération », insiste le président du Grand Lyon. « Le pont de la Mulatière, la montée de Choulan, le chemin neuf, le tunnel de Fourvière, le tronçon nord du périphérique, tous ces points de passage sont complètement saturés. Il faut trouver une solution pour les décongestionner et requalifier nos voiries saturées, y mettre des transports en commun. »

La Commission a désormais deux mois pour décider de l’opportunité de lancer un débat public sur la question. Dans ce cas, il aurait lieu entre novembre 2012 et février 2013. Le tracé serait alors arrêté trois mois plus tard et l’infrastructure pourrait voir le jour entre 2022 et 2024.

Et les autoroutes ?

Gérard Collomb avait toujours pris soin de dissocier le TOP du déclassement des autoroutes A6 et A7 sur la partie qui passe à Lyon. Craignant que le périphérique serait alors vite aussi encombré que le tunnel de Fourvière, il avait toujours lié le déclassement à la réalisation d’un grand contournement autoroutier via les Monts du Lyonnais, le Contournement Ouest de Lyon (COL) évitant aux touristes de passer par l’intérieur de l’agglomération.

Or, surprise, dans le même souffle qui annonçait le lancement du TOP, le maire de Lyon a laissé entrevoir sa volonté de requalifier ces autoroutes. « Nous allons demander à l’État de déclasser les autoroutes A7/A6. Le but serait de les transformer en boulevard urbain, un peu comme ce que nous avons fait à Mermoz Pinel », a-t-il déclaré. Soit une voirie apaisée de 2x2 voies, bordée de verdure.

Image : Grand Lyon

Publié le : samedi 21 janvier 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite