publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art
Partager : 
Imprimer

Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival cinématographique s’empare de Lyon et de ses salles du 12 au 18 octobre.

Alors que son nom pendait à toutes les lèvres depuis les premiers Prix Lumière, octobre 2015 verra enfin Martin Scorsese (photo) crever l’écran pour la 7ème édition du Festival. Primé dès 1976 pour Taxi Driver, l’un des plus grands cinéastes de notre époque, sera la septième personnalité à recevoir le Prix Lumière. Il succède à Pedro Almodovar, invité l’année dernière.

Réalisateur de films qui ont marqué leur génération (Gang of New York, Taxi Driver, Raging Bull, Les Affranchis, Shutter Island), Martin Scorsese est à la fois de ceux qui font le cinéma et de ceux qui l’admirent. Réputé comme un grand cinéphile, le cinéaste a créé en 1990, la Film Foundation dédiée à la préservation du cinéma de patrimoine par la restauration de dizaines de chef-d’œuvre du 7ème art.

Carte blanche à Scorsese

Pour cette nouvelle édition, le Festival Lumière propose 17 films qui ont marqué l’œuvre de Martin Scorsese et son inspiration. Au programme, un hommage au cinéma muet avec un chef-d’œuvre du genre signé Victor Sjöström (Larmes de Clown), un drame du réalisateur soviétique Alexandre Dovjenko (La Terre), un classique de l’œuvre d’Hitchcock (Le crime était presque parfait, en 3D) et une œuvre de référence du cinéaste japonais Akira Kurosawa (Vivre).

Les projecteurs du festival ne seront pas seulement braqués sur Martin Scorsese puisque seront notamment invités : Sophia Loren, icône du cinéma italien, Nicolas Winding Refn, cinéaste danois, Géraldine Chaplin, John Lasseter, chef de file du cinéma d’animation numérique et 3D et directeur des studios d’animation Disney et Pixar ainsi que Mads Mikkelsen, acteur danois récompensé à Cannes pour son rôle dans La Chasse.

L’évènement cinématographique qui se veut à la fois orienté vers le public et les professionnels proposera donc des rencontres avec ces protagonistes du cinéma, laissant la présentation de certains de leurs films fétiches à leur charge.

Un hommage à l’histoire du cinéma

Le Festival Lumière s’intéresse depuis ses débuts, au cinéma d’aujourd’hui et d’hier et a su devenir un évènement de référence pour le cinéma de patrimoine. Comme chaque année, acteurs et cinéastes seront donc invités à parler de ces chefs-d’œuvre du passé.

À l’occasion de cette 7ème édition, seront notamment projetées des copies restaurées de Julien Duvivier datant des années 1930 et 1950. Les spectateurs auront aussi le loisir de voir apparaître sur l’écran les films muets de Fred Niblo et de rendre hommage à l’ensemble de l’œuvre d’Akira Kurosawa.

Une démarche associative

Le festival souhaite faire découvrir le cinéma historique en organisant, avec l’aide des associations locales, des projections, des ateliers pédagogiques ainsi que des conférences dans les MJC et les centres sociaux.

Une politique visant à faciliter l’insertion a aussi été mise en place, en proposant à des personnes récemment arrivées en France de travailler en tant que bénévole.

Une 7ème édition placée sous le signe de la nouveauté

Les invités d’honneur se verront confiés le titre d’ambassadeur, une grande nouveauté de ce Festival Lumière 2015. Sur place pendant une semaine, acteurs et cinéastes accompagneront les équipes de l’évènement et seront chargés de donner vie à la programmation, notamment par le biais de présentations.

La programmation familiale prendra une plus grande ampleur pour cette nouvelle édition. Une promotion du cinéma jeunesse visant à fêter le 30ème anniversaire de Pixar, pionnier de l’animation numérique et de la 3D. Au programme, une rétrospective de l’ensemble de l’œuvre du studio (Toy Story, 1001 pattes, Wall-E...) projetée à des horaires adaptées.

Dans l’idée de promouvoir les rencontres entre le public et les invités, les Master Class, discussions entre cinéphiles et cinéastes, occuperont une plus grande place pendant le festival et seront installées dans les locaux de la Comédie de l’Odéon.

Photo : © Youssef Naili

Publié le : dimanche 11 octobre 2015, par Alizée Carmona

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
La vie moderne

Une Biennale « moderne » pour comprendre le monde

« J'espère que les œuvres vont susciter des questions chez les visiteurs », clame Thierry Raspail, directeur (...)
La suite