publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Une "Prise de la Bellecour" pour dénoncer l’opération policière
Partager : 
Imprimer

Quand la police avait bouclé Bellecour

Une "Prise de la Bellecour" pour dénoncer l’opération policière

Ils dénoncent « une garde à vue en plein air ». Une quarantaine d’associations, syndicats et partis politiques se sont réunis au sein du Collectif du 21 octobre. Le 21 octobre dernier, au plus fort des émeutes qui ont ébranlé le centre-ville de Lyon, les forces de l’ordre avaient bouclé la place Bellecour et retenu 621 personnes plusieurs heures durant. Une opération « totalement illégale », selon le collectif qui l’a dénoncée ce samedi au cours d’une prise de la Bellecour symbolique. D’autres manifestations sont d’ores et déjà prévues.

Des haut-parleurs montés sur une camionnette diffusent en continu le bourdonnement d’un hélicoptère. Celui qui avait tourné à basse altitude au-dessus de la place Bellecour ce 21 octobre et les jours précédents. Des photos accrochées sur des fils montrent des policiers en tenue anti-émeute, des manifestants, des nuages de gaz lacrymogène. Des textes accusent : « J’ai eu deux os fêlés. J’ai vu certains la tête en sang, d’autres qui boitaient. J’ai entendu un CRS dire mot pour mot : "on ne vous arrêtera pas, on est là pour casser du manifestant, et ça défoule." » ou « Dans le bus qui me ramenait chez moi, j’avais la rage au ventre, les larmes aux yeux, je n’arrivais pas à croire que ce truc aussi énorme ait pu se dérouler là comme ça. » Prison Bellecour est écrit au verso des photos, visible de l’extérieur du rectangle formé par les fils.

« On n’a pas l’intention d’en rester là », s’écrie Rose-Marie Pechallat, membre du collectif, « il ne faut pas que ça s’oublie. » Un meeting est d’ores et déjà prévu mercredi à la Bourse du travail, en présence d’avocats et de témoins de l’opération. Des caricatures et autres œuvres fournies par des artistes amis seront vendues lors d’une tombola pour récolter quelques sous. « On va aussi organiser un concert », annonce Rose-Marie Pechallat.

Le collectif cherche surtout des personnes prêtes à témoigner. Soutenu par le Syndicat des Avocats de France et le Syndicat de la Magistrature, ils comptent porter l’affaire devant la justice. « Il y a eu violation des libertés », indique Jean-Michel Drevon, porte-parole du collectif. « A la sortie les personnes ont été contrôlées et photographiées. Pour être légal, ce genre de fichage doit être autorisé par arrêté ministériel. »

Une permanence est organisée tous les mercredis de 14h à 20h à la Ligue des droits de l’homme (5 place Bellecour). En dehors de ces horaires, un numéro de portable (06 72 73 45 84) est mis à disposition. « Nous avons déjà une trentaine de témoignages fiables », se félicite Jean-Michel Drevon.

Info : meeting mercredi 24 novembre à 19h15 à la Bourse du travail, place Guichard, Lyon 3ème

Plus de photos sur www.facebook.com/lyoninfo

Photo : © Michael Augustin

Publié le : dimanche 21 novembre 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite