Cantonales - Meyzieu

Quand Gérard Collomb fait perdre le PS

Le coup est dur. Certes elle n’avait remporté ce canton en 2004 qu’en faveur d’une triangulaire avec le FN. Certes l’UMP avait mobilisé l’un de ses poids lourds. Certes, le candidat UMP l’avait déjà battue aux dernières municipales. Mais la claque qu’Odette Garbrecht a reçue ce dimanche est quand même cinglante. Dans cet ancien fief de la gauche, la candidate sortante PS n’est pas qualifiée pour le second tour. Qu’est-ce qui s’est passé dans ce canton de l’Est lyonnais ?

« Le Grand stade t’as bien aidé », lance un militant UMP à Michel Forissier, quand le petit groupe quitte la soirée électorale de la préfecture. « C’est elle qui en a parlé, pas moi », répond goguenard le maire de Meyzieu. Avec 32,66%, il se trouve largement en tête du premier tour devançant le FN Christophe Boudot (25,49%). « J’ai beaucoup travaillé », livre-t-il comme explication.

D’autres pointent la division de la gauche. « Le PS nous accuse de l’avoir fait perdre », s’indigne Achraf Omri, remplaçant Europe Écologie (9,33%) dans ce canton. Gérard Collomb, maire de Lyon et principal promoteur du projet Grand stade, a encore une autre explication. « Quand sur les 5 communes vous avez 4 maires qui appellent à voter contre vous, c’est difficile de gagner », avance le maire de Lyon.

Tous ne partagent toutefois pas cette lecture. « De toute évidence, le projet de stade de l’OL à Décines est venu s’imposer pendant le premier tour des élections cantonales, en sanctionnant de manière cinglante le Parti socialiste, principal porteur du projet avec l’OL », jubile l’association Carton rouge, farouchement hostile au projet. « Les personnes opposées à OL Land voulaient un referendum, ces élections en sont un grandeur nature », poursuit leur communiqué de presse. « Point n’est besoin de sondages ni de questions orientées », renchérit le collectif Les Gones pour Gerland. « Ce sondage réel, sorti des urnes est sans appel, l’ex-conseillère générale vient de subir le plus formidable revers et le démenti le plus formel quant aux thèses des promoteurs du foot-business. »

« Le projet de Grand stade est mort », pouvait-on entendre dimanche soir dans les travées de la préfecture. Bon joueur, Gérard Collomb a néanmoins appelé à voter pour Michel Forissier dimanche prochain pour faire barrage au FN.

Lire aussi

- Cantonales : tous les résultats
- L’UMP prend l’eau, le PS s’accroche aux branches
- PS et Verts : les frères ennemis en chiens de faïence
- Quelle réponse à la montée du FN ?
- Le succès du FN gâche la soirée électorale

Publié le : lundi 21 mars 2011, par Michael Augustin