publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > 473 caméras surveillent la Part-Dieu
Partager : 
Imprimer

Au centre commercial

473 caméras surveillent la Part-Dieu

Le centre commercial de la Part-Dieu vient de se doter d’un système de vidéosurveillance flambant neuf. Depuis le 1er décembre, 473 caméras surveillent les parties communes. Un équipement dernier cri, utilisé jusqu’à présent seulement à l’Allianz Arena de Munich.

Avec ses 100 000 visiteurs journaliers (34 millions par an), la Part-Dieu est le plus grand centre commercial urbain d’Europe. « L’implantation géographique du site et la desserte TCL favorisent la présence de groupes susceptibles de troubler l’ordre public », note Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, préfet délégué pour la sécurité.

Si le centre était déjà vidéo-surveillé avant, il ne disposait que de 59 caméras, un système installé dans les années 80. « Quand je suis arrivé ici, j’ai été surpris de trouver un système aussi ancien », souligne Jean-Philippe Pelou, le nouveau directeur du centre.

Il a fallu dix mois et 2,3 millions d’euros pour mettre en place la nouvelle installation. « La qualité d’image est incroyable. C’est le jour et la nuit », s’enthousiasme le directeur. Tout est désormais filmé : entrées, sorties, mails, escalators, ascenseurs, parkings... Et même les coursives, où une adolescente a été violée en janvier dernier.

Les images sont transmises au PC sécurité du centre commercial (photo) et également à la police. Elles sont sauvegardées pendant 15 jours. « On constate déjà les effets », affirme Jean-Philippe Pelou. « Les gens ont vu l’installation des caméras ce qui a fait fuir la petite délinquance ».

« La Part-Dieu n’a jamais été un haut lieu de l’insécurité », tempère toutefois Jean-Louis Touraine, l’adjoint en charge du dossier à la mairie de Lyon, qui ajoute : « Il ne s’agit pas uniquement de surveillance mais également de secours ». « Des infarctus, malaises, glissades, des gens qui se cassent la figure, ça existe », insiste Jean-Marie Tritant, directeur général d’Unibail-Rodamco, qui exploite le centre commercial. Dans ce cas, des haut-parleurs permettent même de signaler à la personne concernée que les pompiers arrivent.

Aux caméras installées dans les parties communes s’ajoutent celles déployées par les magasins. Au total, on en compte quelque 1300 dans le centre commercial de la Part-Dieu.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mardi 11 décembre 2012, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite