publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > 75 spectacles et 18 créations, entièrement gratuits
Partager : 
Imprimer

Les « Invites » remettent le couvert

75 spectacles et 18 créations, entièrement gratuits

Théâtre de rue, cirque équestre, marionnettes, repas de quartier et surtout de la musique. Beaucoup de musique. Les Invites de Villeurbanne sont de retour. Quelque 250 artistes, 180 intermittents techniques et plusieurs centaines de bénévoles sont dans les starting blocks pour quatre jour d’« expression artistique dans l’espace publiques », selon les mots du directeur artistique Patrice Papelard. Un festival populaire et gratuit.

Les Invites reviennent. Ou plutôt remettent le couvert, selon la devise de cette 10ème édition, à défaut de thème officiel, car « on s’use sur les thèmes », avance Patrice Papelard. Une maxime qui se matérialisera par des assiettes géantes et donc des couverts de 3 à 5m de haut, installés place du Centre. Un espace que le festival essaie de s’approprier pour le deuxième fois, la première tentative en 2010 étant littéralement tombée à l’eau.

Centre névralgique du festival, la place du Centre accueillera, outre de nombreux spectacles, un espace culinaire géant, proposant des mets des cinq continents. Mais également le concert des Têtes raides, l’une des têtes d’affiche. Mais les Invites investissent tous les coins de la ville. Outre les traditionnels repas de quartiers, de nombreux spectacles se tiendront dans chacun des 10 lieux, sans oublier le cinéma Zola et même la Fnac Bellecour, également partenaires du festival.

Carte blanche

Nouveauté 2011, deux cartes blanches données à Lucie Lom et KompleXKapharnaüM meets High Tone, deux créations qui cristallisent la richesse de 10 ans d’Invites, selon les organisateurs. Plasticiens, architectes, scénographes, graphistes, les Lucie Lom se chargeront du décor pour « une scénographie urbaine inédite, onirique et inattendue. »

KompleXKapharnaüM est une compagnie d’arts de la rue villeurbannaise, internationalement reconnue, High Tone un groupe de club lyonnais. De leur rencontre est né un concert déambulatoire, offrant aux artistes une scène de 1,5 km et un écran de 3 km de long.

Cette 10ème édition des Invites compte 75 représentations, dont 18 créations. Parmi les plus originales : Bruno Boiliveau et les cavaliers de l’aventure, un cirque équestre qui installe son écurie aux ateliers Frappaz. Un clin d’œil à l’histoire du site, qui hébergeait il y a 100 ans un centre hippomobile de ramassage des ordures. Aux Invites, ils proposent une création mêlant spectacle équestre et textes de Philippe Léotard et Richard Bohringer.

Du participatif

Res Publica conçoit un orchestre citoyen composé de vélos musicaux, prévus pour 100 musiciens amateurs. Des musiciens amateurs, il y en aura aussi chez Quelques fiers mongoles, qui prépare un spectacle en hommage à ACDC. Pour cela Quelques fiers mongoles cherche 30 ou 40 Villeurbannais connaissant 3 accords de guitare, « parce que ACDC c’est 3 accords », résume Patrice Papelard.

Encore plus de participatif chez l’équipe du magazine musical Zyva, qui sillonnera les rues à bord de platines DJ mobiles pour donner lieu à des bals populaires et même des bals pour enfants.

Puis l’École nationale de musique de Villeurbanne, qui fête ses 30 ans cette année, présentera Eldorado, un opéra par et pour les enfants, et Rue des bienvenus !, une envolée musicale à travers les styles pour 140 musiciens et danseurs.

Le festival coûte quelque 1,2 millions d’euros, presque entièrement financé par la ville de Villeurbanne, puisque tous les spectacles sont gratuits.

Info : du 15 au 18 juin. Rens. : www.invites.villeurbanne.fr

Affiche : Invites

Publié le : mardi 19 avril 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


  • "180 intermittents techniques ?"

    drôles de termes...
    l’intermittence n’est pas un statut mais un régime juridique...

    on place le mot intermittent à toutes les sauces sans savoir ce qu’il signifie...

    faites attention, cher Tony Truand.

    cordialement,

    JD

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite