publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Après les Vélo’v, les Auto’v
Partager : 
Imprimer

200 Smart en libre service dès janvier

Après les Vélo’v, les Auto’v

A partir de janvier, Lyon s’apprête à expérimenter un nouveau système d’autopartage. 200 Smart bleues et blanches fleuriront dès janvier prochain dans les rues de Lyon. Elles se loueront environ 17 euros l’heure. Le système est proposé par l’entreprise Car2Go, une filiale du constructeur allemand Daimler-Benz qui fabrique notamment les Smart, et du loueur Europcar, en charge de la gestion du parc.

« On s’est dit que si les Lyonnais partagent le vélo, pourquoi ils ne partageraient pas la voiture ? », explique Gilles Vesco, le Monsieur mobilité à la communauté urbaine. Lyon est ainsi la première ville française à accueillir le système Car2Go. Contrairement au Vélo’v il ne s’agit toutefois pas d’une invention locale puisque le système fonctionne déjà à Ulm et Hambourg en Allemagne, Vancouver au Canada, ainsi qu’à San Diego et Austin aux Etats-Unis.

Contrairement à Paris, qui propose depuis peu des voitures électriques, l’offre lyonnaise comprend des Smart 2 places classiques. Elles sont toutefois équipées du système start and stop qui éteint le moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt. « Paris va avoir des problèmes, puisqu’il faut 5 heures pour recharger la voiture », pronostique Gérard Collomb. « Si les quatre cinquièmes du parc sont en cours de chargement, ça va être difficile. » Ce qui reste à voir.

Comment ça fonctionne ?

Le système Car2Go est encore plus simple que les Vélo’v car il n’y a pas de bornes. A la fin de sa course, l’utilisateur peut déposer sa voiture sur n’importe quelle place de stationnement en surface à Lyon. Toutefois, c’est là aussi que réside la principale difficulté du système, puisque les places de parking sont une denrée plutôt rare, surtout en centre-ville. « Les utilisateurs se gareront peut-être à proximité d’une bouche de métro et finiront leur course en transport en commun », se hasarde alors Gérard Collomb. Toujours est-il que Car2Go réfléchit d’ores et déjà à louer quelques places dédiées dans les parkings souterrains.

Le fonctionnement est donc différent de l’offre Autolib, proposée par LPA et qui n’a jamais réussi à décoller. Seuls 72 véhicules sont actuellement en circulation, alors que l’offre existe depuis 2003 à Lyon. Car contrairement à Car2Go, l’abonné Autolib doit ramener son véhicule au point de départ. « C’est ce qui marche sur les courts trajets, c’est l’aller simple », explique Gilles Vesco. Le système Autolib n’est pourtant pas officiellement abandonné.

Une fois inscrit au prix de 29 euros pour les frais de dossier, l’utilisateur se voit remettre une carte avec un code. Il repère alors grâce à une application smartphone la voiture disponible la plus proche, passe sa carte, rentre son code et en route. Un centre d’appels et un site Internet permettent également de localiser les voitures.

L’utilisation se paie à la minute près et inclut l’assurance, l’essence et le prix du stationnement. S’il n’est pas interdit de quitter le périmètre de la ville, le compteur continuera alors à tourner, au prix de 29 centimes la minute.

La carte Car2Go sera d’ailleurs une nouvelle carte partenaire Vélo’v, à l’instar de la carte Técély, permettant de bénéficier de la première heure de location de vélo gratuite.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : vendredi 7 octobre 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite