publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Ca tourne
Partager : 
Imprimer

Grand Lyon Film Festival

Ca tourne

Défilé de stars à la Halle Tony Garnier pour la soirée d’ouverture de Lumière 2009, le festival du film de Lyon. Ils étaient une bonne quarantaine sur scène pour déclarer ensemble ouvert cette première édition du festival dédié au patrimoine cinématographique. Emir Kusturica, les frères Dardenne, Asia Argento, Laurent Gerra, Thierry Lhermite, Claude Lelouch, Agnès Varda, Clotilde Courau, Marjane Satrapi, et plein d’autres s’étaient rassemblés autour de Claudia Cardinale, incontestable vedette de la soirée. En attendant Clint Eastwood qui recevra samedi le prix Lumière et devra assister à la clôture dimanche.

4400 spectateurs, parmi lesquels Gérard Collomb, Jean-Jack Queyranne, Jean-Michel Aulas et l’équipe municipale au quasi grand complet, ont donné le top départ à ce nouveau festival lyonnais, que promet de faire revivre quelques grands moments du 7ème art. Ils ont échappé à l’habituelle déferlante d’allocutions. Seul Gérard Collomb était autorisé à prononcer quelques mots. Le point d’orgue de la soirée était la projection d’une heure de films (dont des morceaux en couleur et en 3d), tournés par les frères Lumière et restaurés par la médiathèque de Boulogne. Commentée avec beaucoup d’humour par Thierry Frémaux, directeur du festival et de l’Institut Lumière, la projection a provoqué de nombreux éclats de rire dans l’assistance.

Ainsi, les spectateurs ont pu apprendre que La sortie de l’usine, qui est communément présentée comme le premier film de l’histoire, ne l’était pas, car les mêmes avaient déjà tourné une autre sortie de l’usine quelques mois plus tôt. « Les frères Lumière, en même temps qu’ils ont inventé le cinéma, ont inventé le remake », commentait alors Thierry Frémaux. En tout, trois films existent, mettant en scène des ouvriers quittant l’usine Lumière. Puis le directeur lança à l’attention des « Américains dans la salle » : « Il va falloir vous y faire, c’est chez nous que le cinéma a été inventé. Il y a une seule rue du 1er film au monde et c’est ici. » En réalité, c’est la projection en salle qui a été inventée à Lyon. Le kinétoscope de l’Américain Thomas Edison permettait déjà de visionner des images animées dans une boîte.

Le festival

69 films et 3 documentaires seront projetés durant les cinq jours du festival, en copie neuve ou restaurée. L’épicentre de la manifestation sera l’Institut Lumière (Lyon 8ème), secondé par trois cinémas lyonnais : Pathé Bellecour, Comoedia et CNP Terreaux. Mais comme c’est le festival du Grand Lyon et pas de la Ville, la quasi totalité des salles de l’agglomération ont été mobilisées.

Infos : du 14 au 18 octobre. Programme : www.lumiere.org. Tarif unique : 5€, carnet 10 billets : 45 €. Dans les points de vente spéciaux du festival et dans tous les cinémas participants, ainsi que sur www.lumiere2009/billetterie.

Photos : lyon-info.fr

Publié le : mercredi 14 octobre 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (40 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Bouquinistes

Comment vendre ses livres d'occasion à Lyon ?

Aussi amoureux qu'on puisse être de livres, soyez honnêtes, combien de livres de votre bibliothèque avez-vous relu (...)
La suite
Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite