publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Des milliers motards défendent les panneaux des radars
Partager : 
Imprimer

Journée vroum-vroum dans les rues de Lyon

Des milliers motards défendent les panneaux des radars

Malgré un samedi très chargé pour les Lyonnais mécontents (Gay Pride, Appel du 18 joint, Manifestation des Indignés), les klaxons et le bruit des pots d’échappement des motards ont résonné dans toute la ville. Le rendez-vous était donné par la Fédération française des motards en colère (FFMC) et de nombreuses associations des usagers de la route à 14h, quai Jules Courmont. Après être remontés la rue de l’université, ils ont rejoint la Part-Dieu puis le boulevard Stalingrad, pour ensuite défiler sur le périphérique, où ils en ont profité pour marquer au sol la présence de trois radars. La manifestation s’est terminée devant la préfecture à 19h.

Selon les organisateurs, 10 000 véhicules ont envahi le périphérique lyonnais, formant un cortège de 3km. La Police n’a toutefois compté que 3800 participants. Si la manifestation s’adressait à tous les usagers de la route, seulement une quarantaine de voitures se sont jointes aux nombreuses motos.

La raison de leur mécontentement ? Les nouvelles mesures en matière de sécurité routière. Et en premier lieu, le retrait des panneaux avertisseurs de radars. Selon les motards, les radars doivent limiter les excès de vitesse sur une zone de la route particulièrement dangereuse, d’où l’intérêt d’un panneau avertisseur. Les enlever relèverait d’une « culture du piège » dont l’objectif principal est de « remplir les caisses de l’État », peste un des membres de la Fédération française des motards en colère.

Les motards refusent tout autant la nouvelle obligation de porter un gilet jaune fluorescent et appellent à la désobéissance civile. « Ça part d’un bon sentiment », consent Julien Despierres, coordinateur du bureau du Rhône de la FFMC, pour qui ce gilet est toutefois inutile sans bande réfléchissante : « Ce qui compte, c’est un équipement de qualité ». En ce qui concerne l’obligation des motards de s’équiper de plaques minéralogiques plus grandes, c’est considéré comme une façon de « faciliter les contrôles ». Et des contrôles, les motards n’en veulent pas.

Une politique qui stigmatiserait les motards

Plus généralement, les manifestants reprochent au gouvernement une « politique de la sécurité routière répressive » dixit Julien Despierres. Une politique qui stigmatiserait les motards, et cela à des fins politiques : « Le problème, c’est qu’en France, la sécurité routière est devenue un problème politique et un enjeu électoral. » Quitte à verser dans la paranoïa, il estime que « c’est diviser pour mieux régner », avant d’assurer que les motards sont ceux qui ont le plus amélioré leur sécurité. Cela notamment grâce à des stages de sensibilisation, organisés par la FFMC. En réalité, les motards sont surtout les principales victimes des accidents de la route avec 29% des tués en 2010.

« Cette manifestation fût un très grand succès. On ne pouvait pas espérer autant de manifestants. Et il y a eu un réel retentissement », se félicite Julien Despierres. Les motards ne comptent pas s’en arrêter là. Ils appellent au boycott des gilets jaunes, et continueront à faire des marquages au sol pour signaler les radars. Une nouvelle manifestation est prévue pour la rentrée.

Photo : Lyon Info (archives)

Publié le : mardi 21 juin 2011, par Mélanie Rauscher

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


  • Malgré un samedi très chargé pour les Lyonnais mécontents (Gay Pride, Appel du « 18 joint », Manifestation des Indignés), les klaxons et le bruit des pots d’échappement des motards ont résonné dans toute la ville.

    Excellent surtout ne changez rien :-)))

  • Des milliers motards défendent les panneaux des radars 22 juin 2011 à09:53, par Michael Augustin

    L’appel du 18 joint est une manifestation en faveur de la légalisation du cannabis. Le jeu de mot est coquin mais pas anodin.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite