publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Deux prisons qui renferment l’histoire
Partager : 
Imprimer

Saint-Paul et Saint-Joseph

Deux prisons qui renferment l’histoire

Désaffectées depuis mai dernier, les deux prisons Saint-Paul et Saint-Joseph étaient, il y a un an encore, vouées à être totalement rasées, rappelle le préfet Jacques Gérault. Ceci en raison de leur état délabré et parce que « le ministère de la justice a besoin d’argent. » Il va falloir qu’il patiente encore un peu, car entretemps des associations lyonnaises se sont mobilisées pour préserver ces deux prisons. « Ça fait très plaisir », commente le préfet. Et pour cause car « les deux prisons forment un ensemble d’une ampleur et d’une importance sans équivalent sur le territoire national », estime-t-il dans un communiqué.

Un appel à idées, initié l’an dernier a produit 16 réponses, montrant que les bâtissent peuvent être réutilisées, du moins partiellement. L’État a donc décidé de poursuivre sur cette voie-là, et vient de lancer la procédure de cession des deux prisons.

Le futur acquéreur doit s’engager à préserver la chapelle de Saint-Paul et les parties centrales des deux prisons. Si les branches (en étoile pour l’une, en peigne pour l’autre) peuvent être modifiées, la morphologie du site doit être conservée. « Les éventuelles démolitions doivent être justifiées », précise Pierre Franceschini du service départemental de l’architecture et du patrimoine. Quant aux murs d’enceinte, s’ils sont maintenus, des passages doivent être créés, tandis qu’en cas de destruction, leur tracé doit être matérialisé au sol.

La préfecture exclut de diviser le site en plusieurs lots, pour éviter « une disharmonie » du projet. Les deux prisons seront vendues à un seul et même groupement. Celui-ci doit comprendre, outre le promoteur, un architecte, un architecte du patrimoine et un bureau d’études environnementales. C’est au futur acquéreur de décider quelles activités il souhaite installer sur le site. Seule la construction d’un centre commercial est exclue, puisqu’il y en aura déjà un au pôle de loisirs à la Confluence.

Les candidats ont jusqu’au 15 juillet pour rendre leurs réponses et pourront visiter les lieux entre fin mars et début avril. Une fois les dossiers étudiés, la préfecture rendra son verdict le 15 décembre. La proposition financière des candidats pèsera pour 40% dans la décision finale. Les 60% restants seront déterminés en fonction d’aspects patrimoniaux, urbanistiques et environnementaux. Si le prix de vente dépendra donc de la bonne volonté des candidats, l’État fait tout de même savoir qu’il estime la valeur de ce site de 2 hectares et de 20 000 m² de bâti à 25 millions d’euros.

Photo : DDE

Publié le : samedi 13 février 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Plus confortables

Ligne B : de nouvelles rames automatiques en 2020

Plus rapides, plus spacieuses, plus confortables. Les nouvelles rames, dont le premier exemplaire a été présenté ce (...)
La suite
Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite