publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Le préfet veut sauver Saint Paul et Saint Joseph
Partager : 
Imprimer

Prisons

Le préfet veut sauver Saint Paul et Saint Joseph

Oui, les prisons de Perrache peuvent être sauvées. C’est en substance le message que le préfet du Rhône, Jacques Gérault a délivré face à la presse, lors de la présentation des résultats de l’appel à idées qu’il avait lancé. 16 projets ont été soumis, dont la plupart préconisent la conservation, du moins partielle des bâtisses.

Il y a un an encore, les deux prisons, Saint Joseph et Saint Paul, étaient vouées à la démolition, le ministère de la justice, leur propriétaire, les jugeant trop délabrées pour être conservées, d’autant plus que deux prisons de la même époque, et en meilleur état, existent à Toulouse et Montpellier. « Oui, mais Montpellier et Toulouse ce n’est pas Lyon », argue le préfet. Interpellé par des associations de riverains, il se décide en janvier à bloquer la procédure de démolition et de lancer un appel à idées, pour savoir si la conservation de deux bâtiments du 19ème siècle (Saint-Joseph a ouvert en 1831 et Saint-Paul en 1865) est envisageable. « J’ai dû batailler aux plus hautes instances », se souvient le fonctionnaire.

Des instances qui lui n’ont pas laissé beaucoup de temps. La consultation était alors menée au pas de charge. « Une gageure », estime le préfet, qui est d’autant plus fier d’avoir réussi son pari : « 16 architectes ont répondu "oui, nous souhaitons réutiliser les prisons aux conditions que vous posez" », se félicite Jacques Gérault. Des conditions toutefois pas anodines, car l’Etat souhaite tirer 24 millions d’euros de la vente du terrain de quelque 25 000 m2, de l’argent destiné à financer la construction de nouvelles maisons d’arrêt.

Sur les 16 réponses, seules deux préconisent de raser les bâtiments, les autres souhaitent les conserver au moins partiellement. Les architectes prévoient d’y installer tantôt des commerces ou des galeries, tantôt des logements ou des équipements publics (piscine, école, équipement sportif), ou encore aménager une promenade de la place des Archives jusqu’au Rhône. Quant aux murs d’enceinte, certains souhaitent les préserver en l’état, d’autres les ouvrir, et un projet prévoit même des les élargir pour y installer des logements. Si l’Université catholique a bien remis un projet, Lyon 2, un temps également pressentie pour occuper les lieux, figure aux abonnés absents.

L’appel à idées ne présage cependant en rien l’utilisation finale des prisons. « C’est une approche novatrice qui mérite d’être généralisée », estime le préfet. Mais elle ne remplace pas l’appel d’offres pour la vente des terrains, qui sera lancé en janvier prochain, pour une remise des offres en mai et une vente en septembre. D’autant plus que le PLU est en cours de révision. Il limite pour l’instant la hauteur des immeubles à six étages. Cette limite pourrait être portée à huit, comme à la Confluence, ce qui rendrait l’opération plus rentable pour les promoteurs.

« J’espère de tout cœur que les deux tours octogonales seront conservées », s’exclame le préfet, qui promet de veiller à ce que l’aménagement soit « beau et cohérent ». Et de lancer ce cri du cœur : « Je souhaite qu’on soit fier dans quelques années de ce qu’on aura fait pour les générations ». Et surtout éviter de répéter les erreurs des années 70 quand Lyon coulait sous le béton.

Photos : DDE

Publié le : mardi 29 septembre 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



1 commentaire pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite