publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Culture > Exposition : les Beaux-Arts mettent le surréalisme en boite
Partager : 
Imprimer

Joseph Cornell

Exposition : les Beaux-Arts mettent le surréalisme en boite

Le Musée des Beaux-Arts consacre une exposition au surréaliste américain Joseph Cornell, notamment connu pour ses boites réalisées à partir d’objets trouvés. Il s’agit de la première exposition de l’artiste depuis celle, itinérante, conçue par le Museum of Modern Art de New-York en 1980. Plus de 250 œuvres sont présentées au public lyonnais.

Pionnier du collage, du montage et de l’assemblage, Joseph Cornell (1903-1972) a été tôt influencé par le surréalisme qui connait son apogée aux États-Unis dans les années 30 et 40. L’exposition du Musée des Beaux-Arts fait ainsi le pari de situer l’artiste dans son époque en présentant également de nombreuses œuvres d’artistes surréalistes qu’il a fréquentés pour la plupart. Ainsi peut-on découvrir des photos de Man Ray, des peintures de Salvador Dalí, Max Ernst et Giorgio de Chirico et des constructions de Marcel Duchamp. Sans oublier quelques néo-romantiques que Cornell rencontra également vers la fin des années 30.

Le surréalisme a eu une influence déterminante sur Joseph Cornell. Il est à l’origine de sa méthode de travail, le collage et ses processus associés : le montage, la construction et l’assemblage. L’œuvre se caractérise par la diversité des formats utilisés. Dès 1932, Cornell expose ses collages à la galerie new-yorkaise de Julien Levy qui lui sert de passeur vers le monde surréaliste.

La construction de boites vitrées, qui fait la réputation de l’artiste, apparait en 1936 et demeure un aspect essentiel dans sa production jusqu’au début des années 1960. Il fabrique alors des objets de toute taille : depuis de minuscules boites à pilules jusqu’aux boites valises. Réalisées toujours à partir d’objets trouvés, ces œuvres traduisent une recherche permanente de la poésie dans le quotidien.

L’exposition organisée en collaboration avec le Fralin Museum of Art de l’Université de Virginie à Charlottesville (USA) sera visible à Lyon jusqu’au 10 février 2014 avant de rejoindre les Etats-Unis à partir du mois d’avril 2014.

Info : Musée des Beaux-Arts de Lyon, 20 place des Terreaux, Lyon 1er. Horaires : tous les jours, sauf mardis et jours fériés, de 10h à 18h (vendredi de 10h30 à 18h), nocturnes thématiques : vendredis 8 novembre, 3 janvier et 7 février. Tarifs : 6 et 9 €. Rens. : www.mba-lyon.fr

Photo : Musée des Beaux-Arts

Publié le : dimanche 20 octobre 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Exposition

Lumière sur Yoko Ono

Le musée d'art contemporain (macLyon) de Lyon accueille très prochainement l'une des expositions les plus (...)
La suite
Art contemporain

Découverte et redécouverte à l'IAC

« Collection 15' » et « Demain dans la bataille pense à moi » sont présentés simultanément dans les 12 espaces de (...)
La suite
Musée des Confluences

Une exposition crée le lien entre arts plastiques et machines

Plus de 170 pièces, du XVIIIe siècle à nos jours, issues de 44 musées en Europe sont ici réunies pour la première fois (...)
La suite
Une mise en scène à faire fuir les jeunes

Faust à l'Opéra de Lyon : « Madame, on préfère le théâtre »

Florence Leray, journaliste mais également enseignante en philosophie a emmené ses élèves à l'Opéra. Le résultat de (...)
La suite
Clôture du Festival Lumière

Martin Scorsese : « Il faut se battre pour le cinéma ! »

Le festival Lumière s'est conclu dimanche sur un dernier hommage au lauréat, Martin Scorsese. De nombreuses (...)
La suite
Martin Scorsese récompensé

Prix Lumière 2015 : le sacre d'un passionné

« Tu as inventé les journées de 36 heures et les heures de 90 minutes. » C'est ainsi que Bertrand Tavernier a (...)
La suite
Festival Lumière

Une 7ème édition pour rendre hommage au 7ème art

Avec 328 séances, 68 lieux de projection et Martin Scorsese pour le Prix Lumière, la 7ème édition du festival (...)
La suite