publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > « Freilot » facilite la vie aux livreurs
Partager : 
Imprimer

Transports

« Freilot » facilite la vie aux livreurs

Le Grand Lyon présentait mercredi matin un nouveau projet visant à faciliter l’accès en ville aux camions de livraisons. Freilot n’en est pour le moment qu’à ses prémisses. Mais une fois passée la période pilote, ce système devrait notamment réduire de manière sensible les émissions de gaz à effet de serre.

« Dans les grandes villes, le problème de la livraison est un peu comme la poussière que l’on cache sous le tapis », résume Michèle Vullien, chargée du pôle déplacement et mobilité au Grand Lyon. Voilà pourquoi Lyon, aux côtés de Bilbao (Espagne), Helmond (Pays-Bas) et Cracovie (Pologne), doit servir de laboratoire pour une série de dispositifs visant à faciliter l’accès des camions de livraison en ville.

Le projet Freilot porte sur cinq dispositifs : un système bridant l’accélération des camions, un autre limitant la vitesse, une assistance en temps réel à l’éco-conduite, un système de priorité aux feux et une réservation préalable des aires des livraison. Combinés, ces différents systèmes devraient permettre aux livreurs d’économiser temps et essence, de limiter les rejets de gaz à effet de serre et de faciliter la circulation en évitant les camions garés en double file.

Les expérimentations ont démarré à Lyon depuis janvier. Pour le moment, seuls deux dispositifs font l’objet de tests. La réservation des aires de livraison se fait via internet. Robert Faure, porte-parole de la société de logistique Easydis, témoigne : « Nous livrons tous les jours à la même heure, c’est donc très pratique pour nous d’avoir un emplacement réservé. » Pour le moment, seules deux zones à la Croix-Rousse et rue de la Charité (2ème) sont équipées des panneaux lumineux indiquant les heures de réservation. Le dispositif devrait être élargi d’ici avril.

La deuxième mesure phare, la priorité aux feux, est actuellement en test route de Lyon à Saint Priest et avenue Jean Jaurès à Lyon 7ème. Un boîtier embarqué fait passer les feux au vert au passage du camion. Là aussi, le nombre de feux équipés devrait être augmenté à partir de mars. Le projet prendra fin en mars 2012.

Photo : © Eve Renaudin

Publié le : mercredi 16 mars 2011, par Eve Renaudin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite