publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Fête des Lumières : A la découverte des « Blots »
Partager : 
Imprimer

Fouilles archéonologiques dans le 7ème

Fête des Lumières : A la découverte des « Blots »

A l’occasion de la Fête des Lumière, les habitants de la Guillotière se sont mués depuis plusieurs semaines en créateurs d’anciennes civilisations fictives. Grâce à leur imagination et avec du matériel de récupération, ils ont conçu des objets, des vestiges que ces espèces auraient pu laisser dans le quartier. Parmi ces populations, les Blots occuperont une partie de ces Fouilles archéonologiques. Un peuple d’inventeurs que Hugues La Fay, l’archéonologue chargé d’établir l’historiographie de ces Blots, nous fait découvrir.

Hugues La Fay, comment avez-vous découvert ces Blots ?
Les Blots sont une des civilisations dont on a retrouvé certains signes en faisant ces fouilles à la Guillotière. On sait que ça peut ressembler à des gnomes (petites créatures légendaires, ndlr). On a découvert dans le carnet scientifique du Professeur Xavielise des petits papiers. Il se trouve qu’ils forment le plus grand texte blot jamais découvert. Ces textes correspondent à un testament écrit par un certain Eugly, un Blot proche du professeur Xavielise. Il est en cours de décryptage mais ce n’est pas facile car leur écriture est minuscule. C’est au travers de ces textes, que je suis chargé de décrypter, qu’on peut établir l’histoire des Blots : tout ce qu’ils ont pu créer, faire dans leur vie, l’époque à laquelle ils sont apparus. J’espère trouver quand ils ont disparus car nous n’avons plus que des restes de ces personnages.

Pouvez-vous nous parler de quelques-unes de leurs inventions en votre possession ?
Les Blots ont développé une culture scientifique avec plusieurs inventions. Par exemple le Seuguh, un vide pensées. Nous pensons que, étant donné leur capacité crânienne réduite, il fallait qu’ils vident leurs pensées assez régulièrement dans des fioles.

Les Blots ne voyaient aussi qu’en deux dimensions et, à un moment donné, il y a eu un accident : un Blot a reçu sur lui de la peinture de couleur verte d’un côté et rouge de l’autre en marchant sous le tabouret d’un peintre. Soudain, il voyait en trois dimensions. Ils ont donc inventé le Yafal , un livre avec une page verte et une page rouge à mettre devant les yeux qui se porte au front et qui permet de voir en trois dimensions.

Autre invention, le Tozemason . C’est une machine qui permet de voyager dans l’espace mais seulement pour une demi-personne.
Soit nous découvrons ces objets, soit nous arrivons à les reconstituer en lisant les chroniques d’Eugly.

A quoi reconnait-on un Blot  ?
Les Blots n’avaient qu’un seul cheveu sur la tête. Ils croient en un principe créateur, une sorte de Dieu, qu’ils appellent le Grand Disse de Daire. Au tout début, le Disse de Daire aurait créé un mâle Blot et une femelle qui s’appelle Reblot . Il leur a donné à choisir entre un cheveu unique sur la tête, dans la main ou sur la langue. Après réflexion commune, ils auraient choisi la tête. Mais Eugly croit savoir que des hommes Blots ont réussi à négocier avec le Disse de Daire de garder le poil dans la main, et c’est pour ça qu’ils ont toujours les mains dans les poches et qu’ils ne font pas grand-chose de leur vie. Certaines femmes Reblot ont réussi à prendre le cheveu sur la langue et du coup, elles passent leur temps à bavarder pour essayer d’enlever ce cheveu. Il y aurait donc certaines caractéristiques communes avec les humains notamment chez les femmes.

Avez-vous croisé l’existence de beaucoup d’autres civilisations comme celle-ci ?
On découvre d’autres cultures, qui ne sont ni des Blots ni des humains. Les Blots occupent cependant une vraie place dans tout le chantier. Ce sont ceux sur lesquels nous avons le plus d’informations.

Photos : © Nicolas Borg

Publié le : dimanche 28 novembre 2010, par Nicolas Borg

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite