publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > GPA, prostitution : drôle d’alliance contre la Gay pride
Partager : 
Imprimer

Polémique

GPA, prostitution : drôle d’alliance contre la Gay pride

C’est une bien curieuse coalition qui s’est formée à l’occasion de la 19ème Marche des fiertés lesbiennes, gays, bi et trans de Lyon. Elle va d’Osez le féminisme à la Manif pour tous en passant par le Front de gauche et une flopée d’associations. En cause : le mot d’ordre de cette année : « Droits des trans, PMA, IVG, GPA, prostitution : nos corps, nos choix ».

Habituellement, la gay pride est une sorte de kermesse bariolée qui se déroule dans la bonne humeur, aux sons techno et sous un soleil de plomb. Pour faire manif, un mot d’ordre est choisi tous les ans, que les organisateurs sont à peu près seuls à connaitre, les autres sont là pour faire la fête.

Il y est généralement question d’égalité des droits pour les homos, une revendication somme toute suffisamment fédératrice pour ne déranger que quelques esprits... dérangés. Mais pas cette année. En revendiquant l’auto-détermination de son corps pour tout le monde, putes et mères porteuses y comprises, la Gay pride a provoqué une levée de boucliers générale.

Les premières à tirer - et à l’artillerie lourde - étaient les féministes. Toujours promptes à clamer qu’une femme fait ce qu’elle veut de son corps quand il s’agit d’avortement, elles réfutent ce droit aussi sec dès qu’il est question de prostitution ou de gestation pour autrui (GPA). Pour l’association Osez le féminisme, il s’agit là ni plus ni moins que « de deux des pires produits des systèmes patriarcal et capitaliste ». En clair, avorter un fœtus c’est bien, le porter pour le compte d’un couple d’homos (ou de personnes stériles) qui, biologiquement parlant, n’y arrivent pas tout seuls, c’est mal.

Un discours qui reste toutefois classique chez cette association qui persiste à nier qu’une femme (ou un homme) puisse choisir de son plein gré d’exercer le métier de travailleur du sexe. Pour mieux se faire entendre, Osez le féminisme a donc pris soin d’agglomérer pas moins de 37 structures autour d’un appel d’une rare virulence. Si la plupart sont inconnues du grand public, on y trouve aussi Attac, l’Unef et le Parti de gauche.

Le lendemain, c’était au Parti communiste de renchérir. « Il nous semble dangereux de faire l’amalgame entre les luttes contre les homophobies et la GPA et la prostitution, qui entrent dans le système marchand capitaliste », écrit la secrétaire fédérale du PCF du Rhône Danielle Lebail dans un communiqué aux accents cependant plus mesurés. Avant de conclure : « Nous ne voulons pas nous désolidariser de la Marche des fiertés, dans un moment où il est important de lutter contre l’homophobie de plus en plus fréquente (une agression physique tous les deux jours selon SOS Homophobie). Nous appelons donc à marcher pour ’les droits des homosexuels, des bisexuels et des transsexuels. »

Puis, à peine quelques heures plus tard, dans une étrange concordance d’esprit (et de mots), l’association En marche pour l’enfance, enfonce le clou. « Prenant en otage la lutte contre l’homophobie, un microcosme ultra-radical veut utiliser cette manifestation pour promouvoir les mères-porteuses », s’indigne ce pilier lyonnais de la Manif pour tous. Si l’association appelle à s’unir « pour nous opposer aux discriminations liées à l’orientation sexuelle », elle estime que « la promotion des mères porteuses relève d’une toute autre logique : celle du trafic de filiation et celle de l’instrumentalisation du corps de la femme. » Avant de conclure sans rire : « L’association En marche pour l’enfance félicite donc toutes les associations lyonnaises qui se désolidarisent de cette marche, notamment Osez le féminisme ».

La Gay pride 2014 aura ainsi réussi l’invraisemblable exploit de mettre d’accord des mouvements qu’habituellement tout sépare.

Photo : © Michael Augustin (archives)

Publié le : jeudi 5 juin 2014, par Tony Truand

Réagir : 

 


10 commentaires pour cet article


  • Heureux de constater que certains ne se laisseront pas prendre en otage par une poignée d’extrémistes qui desservent chaque jour un peu plus le combat pour l’égalité.
    Comment réussir à défendre l’égalité des droits pour tous lorsque certains jouent sans cesse la provocation ?

    Y’aura-t-il une manifestation "alternative" pour ceux dont le combat n’est ni extrémiste, ni dans la provocation ni instrumentalisé dans la recherche d’un mandat électoral futur ?

  • Je ne vois pas bien en quoi "tout séparerait" les mouvements féministes de la Manif pour Tous.
    On peut être féministe et refuser la marchandisation du corps humain et des êtres humains, non ? Qu’y a-t-il d’incompatible ?

  • J’invite chacune et chacun à arrêter d’écouter des discours digne d’une des propagande les plus fascistes et les plus haineuses, tel qu’osez le féminisme ou marche pour l’enfance s’y prête, mensongère sur bien des points qui plus est, et de venir rencontrer les dis "extrémistes".
    Chacune et chacun aura l’occasion de voir qu’il ne s’agit pas non "d’une poignée de radicaux qui ne représente qu’eux mêmes", et ce sera également (enfin !) l’occasion d’avoir peut être une discussion censé et en face a face.

  • Ah ça y est ! le mot "fasciste" est prononcé ! Ce que j’aime bien avec vous c’est que tout ceux qui ne pensent pas comme vous sont assimilés à des fascistes. Vive la démocratie...

  • que pensent les écologistes de tout ca ?
    on ne les entend pas !

  • Vous voyez bien que ce sont des malades ! Ils ne savent même plus ce qu’ils disent, ce qu’ils sont, ce qu’ils veulent. De toutes façons, les extrémistes, par définition des minorités, sont appelés à disparaître "naturellement". Il faut seulement un peu de patience...Les gens sensés en ont !

  • Non, ce qui est assimilé "a une propagande fasciste", ce ne sont pas des personnes qui ne seraient pas d’accord (que d’ailleurs j’invite une 2nd fois à venir rencontrer les personnes et à discuter), mais plutôt les termes et méthodes utilisés par Osez le Féminisme, et la Marche pour l’Enfance (sous groupe de la Manif pour tous, qui visiblement est tout sauf en faveur d’une prétendu égalité ...).

    Mais effectivement pour ma part, je pense que refuser toute discussion, et tenir des discours essentialistes, puritains, qui prônent "la famille" (très proche de travail - famille -patri d’ailleurs), peut très rapidement tomber dans le fascisme.
    Surtout quand, je le répète, les dites personnes / associations /collectifs refusent la discussion et ne sont capables que d’appel au boycott. (Je pense a Osez le Féminisme une fois de plus, le PCF ayant fait preuve de discussion, de réflexion, et de mesure dans ces propos).

  • Ma foi... les prohibitionnistes nous ont maintes fois fait le coup du "pack", en faisant glisser un article pro-pénalisation dans un projet général, histoire de nous mettre dans l’embarras. Cette fois ci ce sont elles qui en font les frais.

  • @Stouf : "...propagande les plus fascistes et les plus haineuses, tel qu’osez le féminisme...".

    Traiter de fasciste une asso qui est en première ligne face aux mouvements réacs, qui a soutenu de manière inconditionnelle le mariage pour tous, tout simplement parce qu’elle ne partage pas votre position sur la GPA et la prostitution, c’est faire preuve d’un manque d’analyse pathétique.
    Comme d’habitude, qui n’embrasse pas votre manière de penser à 100% est de facto un monstre. C’est pitoyable.

  • GPA, prostitution : drôle d’alliance contre la Gay pride 9 juin 2014 à17:06, par Christophe MARTIN

    Je suis gay et j’ai honte de l’Inter LGBT.
    Un enfant ne s’achète pas, un ventre ne se loue pas, et la loi du mariage pour tous est une honte telle qu’elle est votée avec des extrémistes LGBT (socle juridique pour une égalité homme femme > un enfant a le droit de connaître sa mère et son père > il y a un référent masculin dans la PMA médicale). Deux Mamans ok avec un papa sur le papier, deux papas ok avec une maman sur le papier. > L’EGALITE des DROITS. "Un acte de naissance c’est la filiation" > c’est un homme et une femme !!
    L’ homoparentalité : c’est OUI. (co-parentalité)
    La haine et les extrémistes de l Inter LGBT : c’est NON.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite