publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Hémon trouve Collomb « antidémocratique »
Partager : 
Imprimer

Avant le vote sur le sort d’Étienne Tête

Hémon trouve Collomb « antidémocratique »

« On se fait marcher dessus, humilier, mépriser ! » Pierre Hémon n’a pas eu de mots assez durs pour qualifier l’attitude de Gérard Collomb à l’égard des écologistes au Conseil municipal. A la demande du maire, l’assemblée doit se prononcer lundi après-midi sur la destitution d’Étienne Tête de son poste d’adjoint. Après avoir perdu sa délégation au cadre de vie en 2009, l’écologiste redeviendrait alors simple conseiller.

Ce vote intervient alors que les Verts ont perdu un autre portefeuille (développement durable), suite au décès de Guylaine Gouzou-Testud. Vendredi, Gérard Collomb avait laissé entendre qu’il n’attribuerait pas de nouvelles délégations aux écologistes s’ils ne votent pas pour la destitution d’Étienne Tête. Lier la délégation de Guylaine Gouzou-Testud au sort de Tête est « obscène et antidémocratique », a fulminé Pierre Hémon.

Les nouvelles délégations devraient être distribuées lors du conseil municipal suivant en juillet. « Nous avions 5 adjoints en 2008. Après le vote, il n’en restera plus que 3. Il me paraîtrait juste d’en avoir à nouveau 5 en juillet », a maugréé le président du groupe écologiste au Conseil municipal, qui fait état de menaces proférées à l’égard de ses adjoints. « Des coups de fil ont été passés pour les mettre en garde », a-t-il poursuivi, précisant que « nous ne céderons pas aux pressions ».

« En 2001, sans l’apport des écologistes, Gérard Collomb n’aurait jamais été élu », tempête Étienne Tête. Puis, une fois investi, « il ne veut plus voir qu’une seule tête. Et surtout pas Tête », s’indigne le principal intéressé, qui trouve cela « pas très cohérent ». Vendredi, le maire lui avait reproché de « critiquer sans arrêt » et lancé aux écologistes : « Est-ce que vous êtes dans la majorité ou pas ? » « Ce n’est pas nous qui nous mettons en dehors de la majorité », lui a rétorqué Pierre Hémon, qui a chargé Gilles Buna, adjoint vert et proche de Collomb, d’une mission de médiation.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : lundi 16 mai 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


1 commentaire pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite