publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Une maison pour les sans-abris et leurs chiens
Partager : 
Imprimer

L’inauguration a eu lieu vendredi

Une maison pour les sans-abris et leurs chiens

L’accueil des personnes en difficulté bute souvent sur un obstacle majeur, l’animal qui les accompagne. La maison de Rodolphe est le premier centre lyonnais à prendre en charge aussi bien les sans-abris que leurs chiens. Gérée par le Foyer Notre-Dame des sans-abris, la maison de Rodolphe comporte trois bâtiments et un chenil. Sa capacité est de 40 places, 30 réservées aux familles et 10 pour accueillir les personnes seules et leur animal de compagnie. Une première à Lyon.

« c’est la première fois que je dors dans un foyer, les aménagements pour les chiens sont une bonne idée », affirme Michel Beloeti, résident depuis le 3 février. « Le but de ce centre n’est pas d’accueillir sur le long terme », précise toutefois Alexandre Fredericq, directeur du Foyer Notre-Dame des sans-abris. « L’idée est d’accompagner les sans abris à se relancer dans la vie sociale et à terme, retrouver un logement ».

Le bâtiment est construit de façon modulaire : une structure en bois dans laquelle s’insèrent, comme les tiroirs d’une commode, des unités de logement en bois de 15 m² chacune, équipées d’un lavabo, d’un lit, d’un bureau, de placards. Chaque module est préconstruit en atelier, puis assemblé sur le chantier. « Ce n’est pas une construction au rabais, c’est une construction innovante et durable », s’est félicité Benoist Apparu, secrétaire d’état chargé du logement, qui a fait le déplacement pour l’inauguration officielle du centre. Un bâtiment qui de surcroit répond à toutes les normes en vigueur en matière d’écologie.

Il est aussi esthétique et chaleureux, trouve Elfie Pequeux, infirmière à la Maison de Rodolphe. « Cela apporte un vrai plus. Le fait d’avoir de beaux bâtiments joue dans l’ambiance, la structure devient un réel outil de travail ». Ce système modulaire a d’autres atouts, comme la rapidité de la mise en œuvre. Débuté le 5 juin dernier, le chantier a été livré 6 mois plus tard et la Maison de Rodolphe a pu accueillir ses
premiers résidents le 22 novembre.

Quatre éducateurs, quatre agents de sécurité et de surveillance et de nombreux bénévoles s’y relaient 24 heures sur 24. La restauration est assurée par les employés en insertion du Foyer Notre-Dame des sans-abris, tandis que des médecins, des infirmières et des vétérinaires salariés et bénévoles se relaient pour offrir une permanence santé une fois par semaine.

Le fonds de dotation de l’industriel Alain Mérieux a financé les 2,2 millions d’euros nécessaires à l’opération, la Ville a mis à disposition le terrain, tandis que l’État, le conseil général et d’autres partenaires financeront les 607 000 euros annuels nécessaires au fonctionnement.

Lors de l’inauguration, le garde des sceaux et président du Conseil général Michel Mercier a annoncé que le Département céderait un terrain pour y bâtir une deuxième maison du genre.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : samedi 12 février 2011, par Ugo Moret

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite