publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Aulas : « L’Euro 2016 et Lyon ont besoin du Grand stade »
Partager : 
Imprimer

Opération de séduction de l’OL

Aulas : « L’Euro 2016 et Lyon ont besoin du Grand stade »

« Si on veut approcher les meilleures équipes européennes, il faut avoir des ressources récurrentes », a clamé Jean-Michel Aulas ce vendredi lors d’une présentation de l’OL Land. Car sans son Grand stade, « l’OL retomberait dans une situation qu’il a connue de par le passé. » C’est à dire, retour dans l’anonymat. Et pas que le club lyonnais, puisque « sans ce projet, l’Euro 2016 n’aurait pas la même configuration. »

Le président du club avait convié plusieurs centaines de partenaires à la Chambre de commerce et d’industrie. A l’issue d’une présentation de 2 heures, ceux-ci n’avaient certes rien appris de nouveau mais ont pu se rendre compte de la détermination de Jean-Michel Aulas à aller au bout de son projet. Coûte que coûte.

C’est que l’OL Land coûte cher. Parmi les 11 enceintes présélectionnées pour la Coupe d’Europe des nations, c’est même le chantier le plus couteux. 11 millions d’euros ont d’ores et déjà été dépensés rien que pour les études préliminaires. Au point qu’il ne reste plus que quelques détails à régler comme « la couleur du béton des tribunes », affirme l’un des 70 permanents cité dans l’un des films publicitaires projetés au cours de la conférence.

Un diaporama de 76 fiches, 2 vidéos en images de synthèse, des écrans plats jusque dans les couloirs du Palais de la bourse, pour que tout le monde puisse bien suivre l’exposé du président, l’OL n’avait pas lésiné sur les moyens pour prêcher la bonne parole. L’assistance, tout acquise à la cause du stade des Lumières, a applaudi abondamment.

« L’Euro 2016 et Lyon ont besoin de ce stade », était le message que Jean-Michel Aulas a voulu faire passer. Quitte à torturer un peu la réalité. Alors que les critiques des opposants se concentrent sur l’accessibilité insuffisante du site, le président de l’OL affirme sans rire qu’« on n’a plus beaucoup d’objections sur ce plan là ». Seuls 7000 des 60 000 spectateurs se rendront à Décines en tram, seul moyen de transport en commun desservant le site ? Pas grave, puisque cela représente 68,3 % (sic) des spectateurs. Les 2 premières enquêtes publiques se sont soldées par des avis défavorables ? Même pas vrai, c’étaient de simples études ayant permis de « prendre en compte les objections ».

« Le projet avance et il avance bien », affirmait Jean-Michel Aulas, qui a livré quelques détails du futur stade. La conception a été confiée à Hok sport Architects, qui ont signé entre autres l’Emirates Stadium d’Arsenal, le nouveau stade de Wembley et l’enceinte Soccer City, qui avait accueilli la finale de la dernière Coupe du monde. Au passage, le projet a un peu rétréci, passant de 52 à 45 ha et perdant ses surfaces commerciales. Celles-ci avaient provoqué l’ire des commerçants installés juste de l’autre côté du périph’, côté Meyzieu. Toutefois, les terres désormais exclues du périmètre d’OL Land appartiennent à Alain Landais, patron d’un centre Leclerc à Meyzieu et d’un autre à Bourg-en-Bresse, qui n’a jamais fait de mystère de sa volonté de construire un centre commercial à cet endroit. Mais puisque ça ne fait plus partie d’OL Land…

Ne restent donc au projet plus que 2 hôtels, 1 centre de loisirs (golf, carting, foot en salle, remise en forme…), des bureaux et l’enceinte en elle-même, rebaptisée Stade des lumières. Sans oublier le centre d’entraînement « le plus moderne d’Europe » avec 5 terrains, partiellement couverts.

Quant au financement « les choses avancent normalement », a lâché Jean-Michel Aulas. Tout comme la recherche d’une marque qui donnera son nom au stade moyennant 150 millions d’euros sur 15 ans. La piste mènerait au Moyen orient où de « grandes entreprises internationales », issues de « grands pays qui veulent prendre part au football dans le futur » seraient « intéressées par le financement du stade et des accords de coopération ».

Puis, en à peine une semaine, un comité de soutien fort de 300 personnalités a été sorti de terre. « Il y aura 500, 1000 noms dans les jours qui viennent », a promis le président de l’OL. On y trouve d’ores et déjà Paul Bocuse, Benjamin Biolay, Clovis Cornillac, Norbert Dentressangle, Thierry Frémaux, Olivier Ginon, Alessandra Sublet, les présidents de la CCI, de la CGPME, du Medef, des trois universités lyonnaises… Vendredi dans la salle il n’y avait toutefois guère qu’Yvan Patet du LOU Rugby pour se manifester.

La Fédération française de football, quant à elle, sélectionnera les stades pour l’Euro 2016 au plus tard le 27 mai prochain.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : dimanche 30 janvier 2011, par Michael Augustin

Réagir : 

 


25 commentaires pour cet article


  • Aulas : « L’Euro 2016 et Lyon ont besoin du Grand stade » 30 janvier 2011 à06:46, par un contribuable non bienfaiteur-donateur

    DENTRESSANGLE ? GINON ?
    normal qu’ils soient là, ils sont actionnaires d’OLG et viennent s’assurer que le futur sera favorable à l’accumulation de leur patrimoine ....
    peu importe si c’est le contribuable qui y contribue.....
    — 
    concours à la meilleure place dans le palmarès des fortunes de france ?

    Ce projet n’est pas viable même "s’ils sautent sur leur chaise comme des cabris en hurlant : mon stade ! mon stade !" comme le dirait un certain homme, grand celui-là !

    et en plus, malgré toute la communication d’intoxication mensongère que JMA administre aux footeux pour finalement s’enrichir quand il vendra son programme immobilier ficelé aux Emirats ou autres, ce projet est rempli de failles

    Donc, entre la date d’un dépôt de construire tapageur et la pose de la première pierre, il y a des années LUMIERE !

    En tout cas, que l’on sache que le pot de terre n’est pas en argile, mais en béton armé.

  • et bien voici la solution aux problèmes de financement

    1) s’ils soutiennent, qu’ils financent, mais tout l’ensemble du projet stade, batiments et plus important : les accès et raccordement au réseau routier

    2) et, en cas de problème financier du projet et inévitables difficultés au regard des piètres résultats sportifs des "dieux du stade" en ce moment, que les souteneurs soient caution, ce n’est pas à la collectivité publique de payer pour un ensemble commercial privé organisé par leur copain sur lequel, c’est vrai, ils ont intérêt particulier eux aussi directement ou non.

    Et accessoirement, qu’ils décident d’établir leur résidence dans l’Est lyonnais pour profiter de ce fameux "rayonnement" que le Président du Grand Lyon qualifie de "bénéfique" pour les autochtones.

  • Et l’opposition au stade là dedans ?
    Cet article ne cite à aucun moment le possible et réalisable (quoi que certains ai pu en dire) agrandissement du stade de Gerland, qui a déjà été étudié par deux cabinets d’architectes lyonnais mais que l’on a préféré ignorer car construire un nouveau stade serait bien plus prestigieux pour Aulas.

    Quelques pistes :
    - l’association carton rouge qui milite contre le stade et avance des arguments tout à fait pertinents en nombre : http://www.carton-rouge-decines.fr/

    - un article sur l’agrandissement de Gerland :
    http://lyon-patrimoines.over-blog.org/article-stade-de-gerland-versus-stade-des-lumieres-65811660.html

  • Lyon a besoin de son grand stade et cela en terme d’image de l’aglomeration. Le foot donne une image dynamique du grand Lyon et attire Les investisseurs et cela creer des emplois.
    Quant je vois Les stades en allemagne, en espagne j’ai parfois honte pour Notre pays.
    Nous avons plus de 4 millions de chomeurs en France et l’on saborde des projets createurs d’emplois.
    Pourquoi une telle opposition ? Si ce n’est le fait de gens egoistes.

    Un jour la region risque de payer cher l’absence de se stade.

  • A Lyon on investie des centaines de millions d’euros ,dans l’indifference la plus total et dans Les quartiers chics de la villes, comme Les berges du rhone de la saone le Pont Schumann ,le futur superbe tunnel de la croix rousse......
    Par contre quant il s’agit d’investir dans les quartiers pauvres il y a beaucoups d’opposants, c’est ce que l’on appel l’égalité de traitement
    il est vrai que nos élus habitent plus a l’ouest qu’a l’est de notre aglomeration

  • Lilien, vous nous remettez le chapitre création d’emplois ? c’est un puits sans fond votre histoire :

    Il s’agit essentiellement de transferts, notamment du groupe OLG (250 personnes)

    et ensuite pour les hotels et restaurants, voyez plutôt que l’on déshabille jacques pour habiller Pierre
    - vous dormez dans deux lits, vous faites deux repas le midi vous ?
    Je n’ai jamais vu que diviser par deux une recette multiplie part deux les emplois - c’est donc fragiliser le secteur de Gerland pour alimenter celui de DECINES -

    quant aux emplois temporaires liés à la construction, si on consacrait la meme enveloppe consacrée aux infrastructures dédiées à d’autres actions d’investissements relevant réellement de l’INTERET GENERAL, nous aurions les memes créations ... temporaires et pérennes.

    vous avez d’autres arguments plus patents ? peut etre celui du développement de l’Est de Lyon en matière de desserte ? je devance en vous répondant que si ce projet ne se réalise pas, les "autorités" ont précisé que ces travaux n’auront pas lieu d’etre !
    donc c’est bien avouer qu’ils sont inutiles, ce qui est démontré d’ailleurs par le fait qu’ils ne correspondent en rien aux besoins non satisfaits de la deuxième zone industrielle de France (en fréquence et en desserte) qui ne disposeraient pas plus qu’avant de lignes fortes de moyen de transports.

  • En reponsse a lassitude

    votre opposition acharnée me fait pensée a celle qu’il y a eu lors de la construction de l’aéroport de satolas.
    Maintenant tous le monde en convient l’aeroport de lyon a crée des milliers d’emplois et a fait venir a Lyon des milliers de touristes.
    On peut toujours utiliser les becs de gaz pour éclairer la ville, mais il faut avouer que l’électricité est plus pratique.
    Quant aux chambres d’ hôtels elle ne vont pas se sustituer a celle du centre ville et si vous voyager je pensse que vous ne couchez pas dans des zones industrielles mais plutôt en centre ville

  • VIVE LE GRAND STADEEEEEE
    ET ALLER L’OL

  • Pour une fois on veut investir un beau projet en banlieue et une poignée de gens s’y oppose, la banlieue est elle vouée a rester pauvre.
    Comme disait de funes dans un film, les pauvres c’est fait pour être pauvre et les riches pour êtres riche

  • Aulas : « L’Euro 2016 et Lyon ont besoin du Grand stade » 30 janvier 2011 à21:31, par Les Gones pour Gerland

    La seule richesse qui sera créée ne sera pas au bénéfice des Lyonnais... au contraire même !

    http://lesgonespourgerland.unblog.fr

  • pauvre Lilien, de Lille peut etre ?
    donc aux antipodes du problème qui nous occupe sur Lyon - vous causez, vous en avez le droit, mais vous ne savez quel est le sujet en dehors de "on veut un stade" ...

    avez vous mesuré la grosseur de la poignée dont vous parlez ? nous on demande à ce qu’elle soit mesurée pour s’assurer de sa taille

    - s’il n’y avait pas de crainte du résultat, les promoteurs et élus auraient déjà depuis longtemps engagé une consultation par référendum (comme dans un pays et une commune démocratiques). S’il savait le résultat positif, il aurait utilisé cet argument qui aurait assis et crédibilisé leur projet ....

    mais nous sommes dans une commune socialiste bananière, donc les conditions d’une telle consultation ne sont pas réunies. Au fond, on n’a pas de leçons à donner aux dictateurs tunisien et egyptien .... on a les memes à la maison !

    Et mon cher Lilien, que l’on soit pauvre ou riche, la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres !
    ce sont les bases élémentaires d’une vie en société.

  • Chere LASSITUDE.

    Non je n’habite pas a LILLE mais bien dans le centre de lyon on vas dire dans un quartier priviligié.
    Comme vous le savez le Grand Lyon investi des millions d’Euros dans l’ammenagement de LYON et pour citer quelques exemples, Le musée des confluences, l’amenagement des berges de Saone, le tunnel de la croix rousse, et son deuxième tube consacré aux piétons, la place bellecour, la place des jacobins, le quartier confluence, le nouveau centre Part Dieu, la rue garibaldi etc......
    Tous ces travaux inter urbain beneficies aux habitants du centre ville et je vois pas un banlieusard venir promener un soir d’été sur les berges de Saone alors que le métro ferme à minuit.
    Tous cela pour dire que le grand LYON finance a cout de centaines de millions d’euros des espaces publiques qui ne font que rencherir le centre ville, je vous rappel que la ville de LYON et la ville après Paris ou le prix de l’immobilier est le plus élevé.
    Et je me pose la question, pourquoi quant on veut investir dans la banlieue de LYON avec des fonds privés, certe on finance l’accés par des fonds publiques, mais quant je vais au boucher, ce n’est pas le bouché qui a financer la route qui me conduit a son commerce,on a droit a une telle opposition.
    La banlieue ouest de lyon doit elle rester une zone ou se concentre les problèmes de société, des zones industrielles ou commerciales sans vie dès la nuit tombée.
    Pour moi ce grand stade vas permettre de donner un nouveau souffle a l’ouest Lyonnais, redonner une image positive a cette banlieue, créer de l’emplois, faire venir de nouvelles entreprises et appaiser un climat social lourd, voir les dernères émeutes.

    Ne pas faire ce stade est une erreur grossière en terme de développement de la zone ouest.

  • pauvre habitant de l’ile de lyon,

    dans ce projet de Décines, vous avez grand tort de dire que c’est un projet privé - pourquoi ?

    parce qu’il n’est privé que pour encaisser les recettes !
    les dépenses qui sont occasionnées par ces recettes, sont mises pour 300 000 à la charge d’autrui, c’est à dire du contribuable ! c’est confortable ce genre de situation

    Donc, en dehors de cela, vous pouvez faire toute la littérature que vous voulez, elle ne reste que communication d’intoxication pour influencer les gogo footeux et leur faire croire que tout roule et qu’ils peuvent continuer à apporter leur sous pour enrichir les actionnaires de la société privée cotée en bourse,

    alors qu’eux, les footeux, ils sont entretenus à croire qu’ils font partie d’un club -

    encore une histoire d’années lumière qui séparent ces deux mondes -
    et comme le foot c’est un peu l’opium du peuple ..... l’illusion est facile à entretenir !

    voilà mon petit lilou chéri, sans doute partie prenante dans le projet ! si ce n’était le cas, vos yeux ne failliraient pas et vous pourriez peut etre voir les anomalies grossières dans ce dossier

  • La Ville de LYON aurait du s’inspirer de sa grande soeur PARIS qui a eu la bonne idée de déposer le vocable "tour effel"

    - Un label en rapport avec la fête des lumières pourrait permettre en effet de s’assurer du bon usage de ce qui fait partie de l’identité de LYON

    et le contribuable aurait pu profiter des recettes qui seraient générées par la vente du label à des fins commerciales, tout comme le fait la SEM de la Tour Eiffel, émanation de la ville de Paris.

    Manque d’inspiration du Grand Maire ? ou de ses conseils en tout cas !

  • La ville de LYON est en concurrence avec les autres grandes villes d’Europe et ce n’est en privent le grand Lyon de grande infrastructures, comme le grand stade, que l’on vas réussir a céer de grand projets pour la Ville.

    Pour ma société je me rend souvent a Barcelonne, (ville de foot par excellence), cette ville a été transcendé par les grands projets et elle attire chaques jours de nouvelles entreprises.

    Quant je lis certains avis il y a de quoi rire.

    Enfin bon il faut bien que la démocratie s’exprime, mais ce que je n’aime pas c’est le jusqu’auboutisme de LASSITUDE "Elle doit ronger son frein" COOL MAN,

  • au Lilien,

    vous dites : "Pour moi ce grand stade vas permettre de donner un nouveau souffle a l’ouest Lyonnais"

    vous démontrez vous meme que vous ne connaissez rien au dossier, c’est vous qui etes "à l’Ouest", le projet lui est à l’Est de LYON !

    quant à savoir si votre boucher a payé ou pas la route ou le trottoir, ce qui est certain c’est qu’il a payé son échoppe au prix du marché, donc avec les accessoires, notamment l’accès.

    Il en est tout autre du projet à DECINES, le terrain de 50 hectares est vendu à un prix d’un terrain agricole, inconstructible à ce jour, donc justifiant peut etre de na pas etre cher.
    Mais par la magie du copinage, ce terrain devient urbanisable sans avoir à participer à quoi que ce soit - tout au contraire, on contraint alors le contribuable à payer les accès spécifiques dédiés (donc réservés à l’activité en cause, donc inutiles pour l’est lyonnais) qui conditionnent le projet, et ce, sans aucune contrepartie

    - et quand le programme de promotion immobilière sera bouclé, nul doute que l’acquéreur le vendra, sans aucune restriction, en état futur d’achèvement à un investisseur du Qatar ou d’ailleurs, croyez vous qu’il le vendra sur la base d’un terrain agricole ?

    tout cela au titre de l’INTERET GENERAL ?

  • En tous cas a Marseille on vas avoir un beau stade nous.
    Et aussi peut etre a saint Etienne (MDR).

    Vive Marseille deuxième Ville de France et l’OM.

  • Si Lyon n’oganise pas L’Euros 2016 et si c’est Saint Etienne qui prend le relais, là a Lyon, Il vas y avoir DU SPORT
    Je pense que les suportaires Lyonnais et les plus dures vont avoir quelques rencoeurs. Afin c’est pas encore fini gardons espoir......
    Et toute cette affaire c’est du pain béni pour la présidence actuelle du grand lyon, car les coupables sont déjà nommés du doigts..

  • PIEROT,

    le doigt accusateur sur lequel vous voulez orienter le regard des lecteurs est un doigt pas tout à fait clean !

    C’est d’ailleurs effectivement le cliché que l’on voit très souvent de cet élu soi-disant socialiste qui démontre à tous les instants qu’il n’a pas beaucoup de considération pour ses administrés, et surtout ceux qui osent ouvrir les yeux, puis la bouche ! (cf la dernière réunion du sytral)

    Et comme il n’est plus très à l’aise sur ce dossier de stade, il faut bien trouver un ou des boucs-émissaires .. !
    et d’inventer toute sorte de bonnes raisons s’il ne voyait pas aboutir ce projet de "copinage" ... qui impacterait financièrement et opérationnellement toute l’agglomération

    dur-dur pour lui qui fait du buzz sur tous les plateaux, poussé par ses ambitions mégalomaniaques ministérielles, voire présidentielles ....

    Franchement ... !
    En tout cas, l’’idée qu’il a de lui meme n’est manifestement pas (ou plus) celle que beaucoup de plus en plus nombreux ont de lui
    - la démocratie (qu’il ne pratique pas dans sa propre ville) nous conduira à voter autrement désormais.

  • Francis,

    Vos remarques n’engagent que vous, ce qui me choque le plus, c’est que vous semblez parler au nom des autres, on appel cela le penssée universelle.

    De plus vos propos sont très diffamatoirs.

    Vous me rappelez Don Quijote De La Mancha.

    Mais la on s’eloigne du sujet principal qui est le grand stade de LYON.

  • PIEROT, pauvre PIEROT, on a bien repéré que l’expression des autres vous importune ...

    vous, c’est de fric dont vous voulez parler ...
    nous n’avons pas le meme sens des valeurs
    mais, en aucun cas, votre point de vue s’impose au mien

    Mes propos seraient diffamatoires ?
    méfiez vous c’est vous qui, en disant cela, faites de la diffamation ! Tout ce que je dis et écris est vérifiable ! il n’y a que vous qui ne voulez le voir tout comme et vous etes de ceux là qui ont INTERET PERSONNEL à tenter de pousser ce projet.

    et si vous si sûr que ce dossier recueille l’adhésion d’une majorité de lyonnais, inspirez donc vos mentors dans le sens d’une consultation par référendum des contribuables payeurs, mais cette fois ci en disant TOUTE LA VERITE.

    - un résultat positif les crédibiliserait et appuierait ce dossier
    - jusque là, ce n’est que manipulation que de prétendre que les lyonnais n’attendent que cela, quand on leur dit la vérité.

    Les contribuables en ont marre de se faire voler la laine sur le dos - surtout par ces temps froids - et au profit de deux actionnaires majoritaires d’une société cotée en bourse, classés tous deux dans les 500 plus grandes fortunes de France, tout cela cautionné par notre Grand démocrate socialiste de Maire de lyon (à titre personnel mais en usant du mandat qu’on lui a donné)

    Dommage, le bas peuple se rebelle !
    Normal : la révolution n’avait pas fini son boulot !
    Est ce suffisamment clair ?

    Ne vous en déplaise cher PIEROT !!
    je vous souhaite une bonne journée en mode "espoir" !

  • Que de frustrations dans vos propos, mort de rire.Un peu de révolution Française avec un zeste de trostkisme.je vous rappel que le débat porte quant même sur le grand stade un non sur la révolte des classes.Alors encore une couche pour me faire plaisir !Mais on est loin du debat principal !Au plaisir de vous lire.

  • PIEROT de la lune,

    vous avez tout loisir d’interpréter mes propos comme bon vous semble,
    Toutefois, les faits sont là, bien palpables et ils démontrent la provocation et bien sur le mépris, en plus du reste ....

    et qu’il ait ou pas une petite moustache sous le nez, l’homme est un prédateur
    - c’est pour cela que la société d’humains a institué des règles pour en limiter les dégâts !

    et on entend bien les faire respecter !

  • Cher Francis.

    Je ne comprend plus rien a vos propos et on est bien loin du grand stade de LYON.

    Cependant cette opposition d’une poignée de gens me fait penssée a celle qu’il ya eu lieu lors de présentation du projet" musée des confluences" ( Trop couteux, trop grand, trop si, trop ça,...... combien d’heures perdus sur le net a denoncer ce projet, le pire dans tous cela, c’est que ceux qui ont décriés le projet, vont être les premiers a se rendre au musée.

    Maintenant les travaux avances bon train et dans quelques mois à Lyon, nous allons avoir l’un des plus beau musée au monde, qu’il n’en déplaise aux détracteurs, d’ailleur on ne l’ai entends plus cela !

    Et comme on dit :

    "les chiens aboient et la caravane passe"

  • pauvre PIEROT de la lune

    Vous etes un homme courageux !
    parce que prendre en référence comme une grande réussite le "musée des confluences", c’est prendre de grands risques de vous décrébiliser d’avantage, et le proche avenir va s’en charger à l’insu de votre plein gré

    - mais nous n’en etes plus à celà près, vous le bouffon du roi colomb

    et de surcroit, son cireur de pompes (patenté) !

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite