publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > La lumière fut dans le tunnel mode doux de la Croix-Rousse
Partager : 
Imprimer

Ouverture le 6 décembre

La lumière fut dans le tunnel mode doux de la Croix-Rousse

« Ce sera la Fête des lumières tous les jours », s’enthousiasme Gérard Collomb. Le nouveau tunnel modes doux sous la colline de la Croix-Rousse, qui ouvre ses portes ce vendredi, se pare effectivement de créations lumineuses qui rappellent les illuminations du 8 décembre. Tant que les lampadaires restent éteints.

Robots, forêts luxuriantes, hublots et même la Sortie de l’usine, le premier film des frères Lumière se succèdent sur les parois du nouveau tube dédié aux piétons, vélos et bus. Le but de cette animation pérenne est de rendre moins anxiogène la traversée de ce long ouvrage de 1,8 km. Car il faut compter une petite demi-heure à pied et quelque dix minutes à vélo pour en arriver au bout.

Pour cela, le Grand Lyon a demandé au collectif Skertzó d’imaginer une scénographie lumineuse afin d’égayer l’intérieur du tube. Les artistes ont découpé le parcours en douze segments, chacun affichant plusieurs animations en boucle. « Il y a un grand nombre de thèmes de façon que le piéton ne voie pas la même chose le matin et le soir », explique Hélène Richard, l’une des scénographes du collectif. De plus, les deux sorties sont ornées de fresques lumineuses composées de dessins réalisés par les enfants de l’école élémentaire des Entrepôts (Lyon 4ème). Le design sonore est signé Louis Dandrel. Il confère « un moment de repos et de calme », s’émerveille Gérard Collomb.

L’utile et l’agréable

La création d’un deuxième tube répond aux nouvelles normes de sécurité imposées après l’accident meurtrier du tunnel du Mont Blanc. Afin de joindre l’utile et l’agréable, le Grand Lyon a décidé d’aménager cette galerie de secours pour les modes doux. Elle comprend ainsi une piste cyclable bi-directionnelle, un trottoir et une voie de bus en site propre. « Un éclairage de qualité permet une bonne visibilité de jour comme de nuit », promet le Grand Lyon. Pour épater le journaliste, ledit « éclairage de qualité » a toutefois été éteint le jour de la visite presse. Indispensable à la sécurité routière, il risque de ternir quelque peu le spectacle lumineux.

Autre hic, la ligne n’étant pas électrifiée, les bus TCL qui empruntent le nouveau tunnel dans le sens Rhône-Saône roulent au diesel. L’arrivée prévue de bus hybrides n’y changera rien, leur moteur électrique ne servant qu’au démarrage. Piétons et cyclistes devront donc s’accommoder des odeurs du gasoil. La création d’une ligne de tram qui remplacerait les bus est certes envisagée par le Grand Lyon mais aucune échéance n’a encore été validée.

Toutes les photos sont sur www.flickr.com/lyoninfo.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : jeudi 5 décembre 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


3 commentaires pour cet article


  • •je n’ai pas compris vos indications : "Indispensable à la sécurité routière, il risque de ternir quelque peu le spectacle lumineux." & "Tant que les lampadaires restent éteints." Cela veut-il dire que les projections ne fonctionnent pas tout le temps, ou qu’on ne les voit pas tout le temps ?
    •c’est vrai que l’histoire des bus-diesel est dur à avaler… à moins que vous n’ayez observé que leurs filtres sont performants !

  • La lumière fut dans le tunnel mode doux sous la Croix-Rousse 7 décembre 2013 à12:49, par Michael Augustin

    Il y a d’une part les illuminations projetées sur les parois du tunnel et d’autre part l’éclairage installé pour la sécurité des utilisateurs comme dans n’importe quel tunnel. Le jour de la visite presse, cet éclairage était éteint, tout comme on éteint les lampadaires en ville les jours de la fête des lumières. Ce qui a donné les photos impressionnantes que vous avez dû voir. En temps normal, cet éclairage sera bien évidemment allumé et ternira les projections.

  • La lumière fut dans le tunnel mode doux de la Croix-Rousse 24 septembre 2014 à11:01, par Olivier Hue

    Pour ma part, et bien qu’utilisateur averti et expérimenté, j’ai quand même fini par m’y tordre le pied, sur cette piste étroite à 2 niveaux, faute d’espace et de lumière.
    Résultat : fracture du pied, immobilisé pour 2 mois.

    Si les bus partageaient le tunnel routier le tube piéton-cyclistes aurait plus d’espace et plus de sécurité.
    Si en plus on ajustait les chaussées on limiterait les risques de chute.

    Et si on y mettait un éclairage en rapport avec la fréquentation ce serait le top, non ?

    Il est temps de l’améliorer ce tube !!!

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite