publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > TCL : les bus hybrides arrivent à Lyon
Partager : 
Imprimer

Douze mois de test

TCL : les bus hybrides arrivent à Lyon

Ce vendredi 20 septembre, les TCL démarrent une phase de test d’une durée d’un an avec six bus hybrides (électrique + diesel) de trois fabricants différents. Spécialement signalés (photo), ils rouleront sur quatre lignes représentatives du réseau lyonnais.

Après des villes comme Dijon, Paris, Bordeaux, ou Angers, les bus hybrides arrivent à Lyon. Le Sytral, l’autorité organisatrice des transports, a acquis deux bus de chacun des trois principaux constructeurs : MAN (Allemagne), Iveco (Italie) et Volvo (Suède).

Chaque véhicule coûte environ 380 000 euros, soit 40% de plus qu’un bus classique. En échange, les fabricants promettent des économies de carburant entre 20 et 35%. Et donc autant de pollution en moins.

Pour valider ces promesses, ainsi que vérifier les coûts d’entretien, la durée de vie des batteries et le confort des passagers, ces véhicules rouleront pendant un an sur les lignes C6, 37, 45 et 67. Tantôt urbaines et périurbaines, plates et en pente, « ces lignes sont représentatives du réseau lyonnais », note Magalie Campmas, responsable bus et trolleybus au Sytral.

Chaque véhicule est équipé d’une dizaine de capteurs mesurant entre autre la consommation, les rejets de polluants, la température intérieure et extérieure et le nombre de voyageurs transportés.

Inutile de chercher une prise électrique pour recharger ces bus, les batteries sont alimentées par l’énergie récupérée au freinage. Équipes de la technologie start/stop, le moteur s’arrête dès que le véhicule s’immobilise. Puis, le démarrage se fait tout électrique, avant que le moteur diesel ne prennent progressivement le relais, dès que la vitesse augmente.

Plus silencieux, les nouveaux bus sont censés procurer un meilleur confort aux passagers. « On s’entend parler », souligne Magalie Campmas. Des enquêtes-utilisateurs seront menées pour valider ce dernier avantage.

L’expérimentation débute sur la ligne C6, puis les bus tournent toutes les trois semaines sur les autres lignes. L’occasion de tester les véhicules pendant toutes les saisons et dans toutes les conditions de fonctionnement. En parallèle, deux bus classiques serviront de valeurs de référence.

Les 135 conducteurs affectés à ces quatre lignes ont été spécialement formés à une conduite permettant de tirer le meilleur avantage de la technologie hybride. Ils devront notamment anticiper les freinages afin de récupérer le plus d’énergie possible.

Mille bus à changer

Si les tests s’avèrent concluants, les bus hybrides pourront progressivement remplacer les véhicules classiques au sein du réseau TCL. Le Sytral, qui possède 1005 bus, en achète 80 nouveaux par an. A terme, les économies de carburant pourraient ainsi avoisiner les 5 millions d’euros par an. Tout juste, toutefois, de quoi compenser le surcoût à l’acquisition.

Photo : © Michael Augustin

Publié le : jeudi 19 septembre 2013, par Michael Augustin

Réagir : 

 


5 commentaires pour cet article


  • TCL : les bus hybrides arrivent à Lyon 19 septembre 2013 à15:52, par acdc

    Du temps qu’il y a de l’entretien ça ira très bien.. hors les tcl ne connaissent pas ça pour leurs bus, surtout la zone sud ouest, totalement délaissée !

  • TCL : les bus hybrides arrivent à Lyon 20 septembre 2013 à13:31, par FOurs

    N’est-il pas paradoxal qu’avec l’argument de moins de pollution, les bus hybrides soient aussi diesel ?

  • TCL : les bus hybrides arrivent à Lyon 24 septembre 2013 à09:18, par genet

    DIESEL on croit rêver les personnes qui ont choisi ce carburant semblent ignorer que le diesel tue !le plus polluant des carburants, vraiment nos élus sont à côté de la plaque !!!
    hybride OUI mais essence + électrique
    ou encore GNV + essence
    notez bien que le GNV n’est pas du GPL
    Vraiment il y a de quoi faire dans l’information de nos élus et des habitants !

  • TCL : les bus hybrides arrivent à Lyon 24 septembre 2013 à16:57, par besson

    Le sytral présidé par M. Rivalta peut mieux faire en effet la communauté urbaine de Lille et d’autres ont une flotte de véhicules et de transports en commun uniquement au GNV cette communauté urbaine en est déjà à la méthanisation !!!
    à quand une action lyonnaise aussi volontaire, intelligente en effet avec le GNV 0 particule dans l’atmosphère qu’on se le dise chers élus du sytral !!!
    A titre d’info le cancer est le fléau de notre époque à quand une action préventive ...or le diesel est hautement cancérigène, il est reconnu qu’une action préventive permettrait une économie non négligeable à la sécurité sociale ... très prochainement et ça va dans le bon sens tout véhicule essence et diesel subira une taxe malus, Lyon peut mieux faire à condition qu’il n’y est pas de blocage imbécile instauré par les responsables de nos transports en commun !!!

  • TCL : les bus hybrides arrivent à Lyon 26 septembre 2013 à08:34, par genet

    Nos élus ont-ils vu l’excellente émission télévisée sur France2 d’Elyse Lucet "CASH" sur la dangeriosité du diesel hier 26 septembre EDIFIANT ! et conforte ce qui a été écrit dans les commentaires sur l’article ci-dessus. Les constructeurs automobile nous mentent sur les performances de leurs véhicules et sont bien penauds lorsqu’on les met devant leurs mensonges !
    Je pense que vous pouvez retrouver l’émission sur le site de France2
    chers élus du Sytral dont certains n’étaient même pas au courant de l’achat des trois bus électrique/diesel !!!
    Bravo la presse, bravo Lyon Info vous les mettez dans l’embarras soit ils ne vont pas aux réunions, soit ils ne lisent même pas les compte-rendus c’est grave de grave !Genet Michelle ex-adjointe fidésienne

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite