publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Les organismes de santé luttent contre le bacille du charbon
Partager : 
Imprimer

Infection à l’Anthrax

Les organismes de santé luttent contre le bacille du charbon

Les organisations lyonnaises s’occupant des personnes toxicomanes s’organisent suite à l’alerte lancée par les autorités sanitaires. Une infection par le bacille de charbon (ou Anthrax) d’un usager d’héroïne rhônalpin a en effet été confirmée le 9 juillet. En Europe, trois toxicomanes sont décédés de la maladie, en Allemagne et au Danemark. Un message pour prévenir les usagers d’arrêt de consommer de l’héroïne ou de prendre des produits de substitution a été envoyé aux structures et associations en contact avec les usagers de drogue.

Le message fait rire les associations. « Le fait de demander aux consommateurs d’héroïne d’arrêter équivaut à demander à un alcoolique d’arrêter de boire parce que l’alcool est trop fort », déclare Jesse de l’association Keep Smiling qui intervenant pour les problèmes de santé et de sécurité auprès des participants de concerts. « Demander la prise de produits de substitution est tout aussi utopique car beaucoup de toxicomanes rechutent. Des médicaments comme le Lamaline avec de la morphine dedans peuvent provoquer des abcès. La solution viendra quand le problème sera pris au sérieux ».

De plus, l’information semble mal circuler, et Keep Smiling affirme n’avoir rien reçu. « Nous ne sommes pas un organisme de santé reconnu par l’état », se plaint Jesse. « C’est vraiment à nous de chercher l’information. Nous avons des messages de la part de Rupture ou Pause-Diabolo, deux organismes reconnus. »

Chez Ruptures qui suit entre 500 et 600 personnes chaque année, l’information circule effectivement mieux. « Ceux qui viennent chez nous sont habituées aux risques », explique Florent Matel, chef du service. « Ils sont attentifs aux conseils donnés. »

Une maladie potentiellement mortelle

Causée par les spores toxiques d’une bactérie, la maladie du charbon demeure rare mais très grave. Les premiers symptômes peuvent être des gonflements, des rougeurs au point d’injection, ou de la fièvre. Dans ces cas, l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes recommande aux toxicomanes d’appeler le 15 ou de se rendre d’urgence à l’hôpital. Intervenant par inhalation, injection ou ingestion du produit, la maladie peut en effet être guérie par des antibiotiques prescrits à temps.

En France, elle est souvent liée au contact avec les animaux. Cinq cas sont survenus depuis 2002, liés à des contacts avec des animaux infectés. L’alerte devrait rester en place jusqu’à nouvel ordre.

Photo : DR

Publié le : mardi 17 juillet 2012, par Bruno Poncet

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite
Projet Vénus

150 photos contre le cancer du sein

Sensibiliser les femmes, notamment dans les zones urbaines sensibles, au dépistage du cancer du sein, voilà (...)
La suite