publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Le projet de dernière minute pour la Fête des Lumières
Partager : 
Imprimer

Flâneries Synesthésiques

Le projet de dernière minute pour la Fête des Lumières

Mise en lumières de sculptures monumentales d’Étienne Viard et projection de vidéos sur la façade de l’Antiquaille, les Flâneries Synesthésiques s’invitent dans un des hauts lieux de la gastronomie à Lyon : les restaurants Têtedoie et Testa d’Oca. Un projet qui a été officialisé « 24 heures avant l’impression du programme de la Fête des Lumières » et a donné lieu à une course contre la montre pour sa réalisation.

« Tout part d’un déjeuner avec Christian Têtedoie et Caroline Vachet », directrice éponyme d’une galerie d’art lyonnaise, raconte Alexandre Dufrenne, le directeur de production. « On parle de la Fête des Lumières et on se dit qu’il est encore temps de faire quelque chose. Je propose de mettre de l’art numérique, de la mise en lumière et Caroline les structures d’Étienne Viard », un sculpteur-monumentaliste. Les vidéastes sont prévenus dans l’après-midi. « Ça a d’abord été une grande surprise et une grande joie. Ils avaient carte blanche pour faire une création sur un lieu mythique comme l’Antiquaille. »

« 3 nuits blanches par semaine »

« 3 jours après, ils tiraient un peu plus la tête. Ils ont mis en place le rétro-planning de production et se sont dit que ça allait être vraiment court », se souvient Alexandre Dufrenne. « Cela s’est fait en 6 semaines. » Un délai très court pour la production de ce type de vidéo et la création d’une bande-son originale. « Depuis 1 mois, les journées sont très longues avec quasiment 3 nuits blanches par semaine », rigole le directeur de production. « Il faut 3 mois minimum si l’on veut que les artistes puissent un petit peu dormir la nuit. ». Le teaser de la projection vidéo a ainsi été bouclé dans la nuit de dimanche à lundi. Alexandre Dufrenne a reçu le fichier lundi matin à 8h, juste avant la présentation officielle du projet des Flâneries Synesthésiques.

Le résultat des Flâneries Synesthésiques est un mélange d’art contemporain, de nouvelles technologies numériques et de gastronomie. « Des vidéastes font fondre du chocolat sur la façade de l’Antiquaille, font naviguer un bateau sur l’eau,... ». Les jardins du restaurant accueillent un parcours bucolique avec 5 œuvres d’Étienne Viard. Christian Têtedoie qui affichait déjà complet avant d’accueillir et de financer ce projet propose un espace de vente et de dégustation. En bonus, la vue imprenable sur le centre-ville lyonnais depuis la terrasse où s’installeront le temps d’une émission, les caméras de France 3.

Info : Flâneries Synesthésiques du 8 au 11 décembre aux restaurants Têtedoie et Testa d’Oca.

Photo : © Architek

Publié le : lundi 6 décembre 2010, par Nicolas Borg

Réagir : 

Galerie photos (1 photo). Cliquez sur l'image pour l'agrandir.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite